NOUVELLES
06/11/2017 04:26 EST | Actualisé 06/11/2017 04:42 EST

Le prix Goncourt est remis à Éric Vuillard pour «L'ordre du jour»

PARIS — L'écrivain français Éric Vuillard remporte le prestigieux prix Goncourt 2017 pour son oeuvre «L'ordre du jour», qui évoque la montée du nazisme dans les années 1930.

Bernard Pivot, président du jury Goncourt, affirme que «L'ordre du jour» est un livre fulgurant avec une formidable écriture.

Ce choix a cependant attiré quelques critiques, puisque la maison qui a édité le livre, Actes Sud, a été cofondée par la ministre française de la Culture Françoise Nyssen.

L'éditeur décrit le livre comme étant une enquête sur le phénomène nazi et se demande ce qui se produirait «si au fondement (des) premiers exploits (nazis) se découvraient plutôt des marchandages, de vulgaires combinaisons d'intérêts».

Quant au prix Renaudot, qui a lui aussi été attribué lundi à Paris, il revient au Français Olivier Guez pour «La disparition de Josef Mengele». Le roman traite également du nazisme, dans ce cas du tortionnaire du camp d’Auschwitz Josef Mengele, et de ses années de fuite. 

La lauréate du Goncourt de l'an dernier, Leïla Slimani, devrait être nommée représentante du président Emmanuel Macron pour la francophonie, plus tard lundi.