NOUVELLES
06/11/2017 10:15 EST

La France demande au Sénégal l'extradition d'un violeur présumé

Une demande d'extradition a été transmise aux autorités sénégalaises suite à l'interpellation d'un homme soupçonné du viol d'une fillette de 11 ans en octobre à Trappes, en région parisienne, a-t-on appris lundi auprès du parquet de Versailles.

La demande "est en cours de traitement" a précisé le parquet, qui indique l'avoir déposée vendredi.

Un mandat d'arrêt international avait été délivré le 18 octobre dernier par un juge d'instruction à l'encontre d'un homme âgé d'une vingtaine d'années et né en Mauritanie, suite au viol d'une petite fille tibétaine de 11 ans dans la rue, à Trappes.

Les faits avaient eu lieu le 13 octobre aux alentours de 19H00 GMT. Un homme avait conduit derrière un bosquet la petite fille qui rentrait chez elle puis lui avait imposé une relation sexuelle forcée avant de s'enfuir.

Rapidement identifié grâce à des traces ADN laissées sur la scène du crime et des images de vidéosurveillance, le suspect avait pris la fuite dès le 15 pour le Sénégal.

Il avait également été reconnu sur d'autres images de vidéosurveillance filmées quelques jours auparavant à la gare Montparnasse, à Paris, où on pouvait le voir toucher les fesses de jeunes filles d'origine asiatique.

Il a fini par être interpellé par la police dans un aéroport sénégalais, le 1er novembre.

Une information judiciaire pour viol sur mineur de 15 ans, enlèvement, séquestration, et violences volontaires sans incapacité a été ouverte.

agu/mig/mw/jpc