NOUVELLES
29/10/2017 16:19 EDT | Actualisé 29/10/2017 16:43 EDT

Wilson orchestre une série victorieuse et les Seahawks battent les Texans 41-38

SEATTLE — Même si Deshaun Watson a fait sa meilleure imitation de Russell Wilson, dimanche, le vrai a eu le dessus.

Wilson a rejoint Jimmy Graham pour un touché de 18 verges alors qu'il ne restait que 21 secondes à jouer au quatrième et les Seahawks de Seattle sont venus de l'arrière pour vaincre les Texans de Houston 41-38.

En retard 38-34 avec 1:39 à faire et aucun temps d'arrêt, Wilson a orchestré une poussée de 80 verges des Seahawks en moins d'une minute. Il a effectué une passe de 48 verges à Paul Richardson, une de 19 verges à Tyler Lockett et une autre pour le majeur victorieux de Graham.

Wilson a conclu le match avec des gains aériens de 452 verges, un sommet en carrière. Il a réussi 26 de ses 41 passes, dont quatre pour un touché. Richardson et Graham ont tous deux capté deux passes de touché.

Watson a été pratiquement égal à Wilson, amassant 402 verges par la voie des airs et lançant aussi quatre passes de touché, mais il n'a pas eu le dernier mot lorsqu'il a été victime d'une interception de Richard Sherman avec sept secondes à jouer à la partie.

Il s'agissait d'une superbe performance de Watson, contre une des meilleures défensives de la NFL, mais la remontée concoctée par Wilson a été encore plus spectaculaire. Watson a lancé des passes de touché de 59 et 20 verges à Will Fuller, une passe de touché de deux verges à Lamar Miller et DeAndre Hopkins a parcouru 72 verges pour un majeur qui a donné une avance de 38-34 aux Texans.

Hopkins a terminé le match avec huit réceptions pour des gains de 224 verges tandis que Fuller a capté cinq ballons pour 125 verges.

Watson est la première recrue à lancer au moins trois passes de touché lors de quatre parties consécutives. Il a lancé 16 passes de touché à ses quatre derniers matchs, le plus haut total de l'histoire pour une recrue lors d'une séquence de quatre parties.

Cette saison, Watson a réussi 19 passes de touché, le plus haut total par une recrue lors des sept premiers matchs de sa carrière en saison. L'ancien record de 18 appartenait à Kurt Warner.

Les deux quarts ont combiné leurs efforts pour 854 verges aériennes et huit passes de touché dans cet affrontement.

Le jeu au sol des Seahawks a été quasi inexistant. Ils ont conclu le match avec 33 verges en 21 courses. Wilson a mené la charge avec 30 verges au sol. Aucun des quatre autres porteurs de ballon n'a amassé plus de six verges.