NOUVELLES
26/10/2017 02:34 EDT | Actualisé 26/10/2017 02:40 EDT

Turquie: L'ex-chancelier Schröder intermédiaire dans la libération d'un Allemand

L'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder est intervenu auprès du président turc Recep Tayyip Erdogan pour obtenir la libération du militant allemand des droits de l'Homme Peter Steudtner, relâché jeudi, selon le ministre allemand des Affaires étrangères.

"Je suis très reconnaissant à Gerhard Schröder pour sa médiation", a indiqué Sigmar Gabriel au site internet de l'hebdomadaire Der Spiegel qui ajoute que l'ancien chef du gouvernement (1998-2005) s'était entretenu avec la chancelière Angela Merkel avant de se rendre à Ankara une semaine après les élections législatives allemandes du 24 septembre.

"C'est un premier signe de la détente car le gouvernement turc a tenu tous ses engagements", s'est également félicité M. Gabriel alors que les difficiles relations germano-turques s'étaient encore tendues d'un cran après l'interpellation de M. Steudtner début juillet avec des responsables d'Amnesty International en Turquie.

Un tribunal d'Istanbul a ordonné mercredi soir la remise en liberté conditionnelle de huit militants des droits de l'Homme, dont le Berlinois, dans un procès pour "terrorisme" qui inquiète la communauté internationale.

Peter Steudtner devrait regagner Berlin au plus vite.

"Nous devons maintenant encore travailler à la libération des autres prisonniers", a ajouté Sigmar Gabriel.

Dix autres ressortissants allemands, dont certains disposant également de la nationalité turque, restent emprisonnés en Turquie, parmi lesquels le journaliste du quotidien Die Welt Deniz Yücel.

Ami de longue date de Vladimir Poutine, Gerhard Schröder a récemment été vivement critiqué en Allemagne, en particulier par Angela Merkel, pour avoir pris la tête du conseil d'administration du géant pétrolier russe semi-public Rosneft.

yap/alf/cr