NOUVELLES
26/10/2017 08:35 EDT | Actualisé 26/10/2017 08:40 EDT

Turkménistan : 1.600 prisonniers graciés pour la fête de l'indépendance

Le président du Turkménistan a gracié plus de 1.600 prisonniers à l'occasion des célébrations de l'indépendance de cette ex-république soviétique d'Asie centrale, ont annoncé jeudi les médias d'Etat.

Selon le quotidien gouvernemental Turkménistan Neutre, le président Gourbangouly Berdymoukhamedov a gracié 1.636 prisonniers "afin de renforcer encore l'unité et la cohésion de la société turkmène et de chaque famille".

Plusieurs étrangers sont concernés par cette mesure de grâce mais leur nombre n'a pas été communiqué, a ajouté le journal.

De telles amnisties groupées ont été annoncées à plusieurs reprises dans le passé dans ce pays, l'un des plus fermés du monde, souvent en lien avec des fêtes nationales importantes. Les détenus pour délits liés à la drogue, pour meurtre ou trahison ne peuvent pas être graciés.

En 2010, Gourbangouly Berdymoukhamedov, 60 ans, avait ainsi amnistié 3.999 prisonniers, la plus importante grâce collective accordée depuis son arrivée au pouvoir en 2006.

al-cr/tbm/bds