NOUVELLES
26/10/2017 02:50 EDT | Actualisé 26/10/2017 03:00 EDT

Saisie de 4 millions d'euros de métamphétamine en Birmanie

La Birmanie a annoncé jeudi une importante saisie de métamphétamine, de près de 4 millions d'euros, dans une région en proie à une rébellion ethnique contrôlant le trafic.

L'armée a arrêté un homme en possession de 250 kilos de drogue de cristal méthamphétamine dissimulé dans son véhicule, en Etat Shan, dans le nord de la Birmanie.

"L'homme arrêté et la drogue ont été transférés à l'unité de lutte anti-drogue", assure le chef de l'armée, le général Min Aung Hlaing, sur sa page Facebook. La valeur de la saisie est de 4,6 millions de dollars (3,9 millions d'euros).

En Birmanie, un comprimé de méthamphétamine coûte quelques euros, mais la drogue se revend ensuite bien plus cher, une fois quittée cette région du Triangle d'Or aux confins de la Thaïlande, du Laos et de la Birmanie.

La Thaïlande et la Birmanie ont toutes deux à coeur de montrer leur engagement contre les trafiquants, avec des opérations coup de poing et de lourdes peines. Mais les résultats sont mitigés, en raison notamment d'une forte corruption.

La région du Triangle d'or a longtemps été le principal lieu de production de l'opium et de l'héroïne, jusqu'à ce que l'Afghanistan la détrône.

L'Etat Shan concentre quasiment toute la culture illégale du pavot dans le pays, qui reste le deuxième plus grand producteur d'opium du monde.

hla-dth/cr