NOUVELLES
26/10/2017 06:50 EDT | Actualisé 26/10/2017 07:00 EDT

Mondial-2017 à XIII: l'Australie grande favorite pour conserver son titre

L'Australie, nation-phare du rugby à XIII, sera la grande favorite de la 15e Coupe du monde qu'elle organise conjointement avec la Nouvelle-Zélande et la Papouasie-Nouvelle-Guinée, à condition de ne pas rater le départ vendredi face à l'Angleterre.

Sur le papier, les Kangaroos n'ont que deux marches à craindre: la première à Melbourne face à l'Angleterre, 3e nation mondiale, et la dernière le samedi 2 décembre à Brisbane, théâtre de la finale.

Une finale mondiale à Brisbane? Assurément pas un bon souvenir pour l'île-continent, qui a peut-être voulu conjurer le sort.

C'est là qu'en 2008, après avoir copieusement dominé le tournoi, elle avait trébuché à la surprise générale face à la Nouvelle-Zélande (20-34). La fin de trois décennies d'hégémonie, avec six titres consécutifs remportés entre 1975 et 2000.

Les Australiens ont pris une éclatante revanche en 2013, en écrasant 34-2 les Kiwis de Sonny Bill Williams à Old Trafford, le mythique stade de Manchester, devant 74.000 spectateurs.

Pour gagner un 11e titre et asseoir un peu plus leur suprématie, les Australiens devront donc se méfier de leurs deux rivaux principaux, les Néo-Zélandais, en quête d'un second sacre.

Ils peuvent pour cela toujours compter sur Cooper Cronk et Billy Slater, deux champions du monde 2013 qui figuraient parmi les meilleurs marqueurs d'essai.

Battue de peu par les Kiwis à Wembley lors d'une demi-finale dramatique (20-18) en 2013, l'Angleterre rêve de revenir en finale, pour la première fois depuis 1995.

Les autres équipes devraient se contenter des miettes, sauf peut-être les îles Fidji, demi-finalistes lors des deux dernières éditions et qui bénéficient d'une poule abordable avec les Etats-Unis et l'Italie.

pyv/cto