NOUVELLES
26/10/2017 11:11 EDT | Actualisé 26/10/2017 11:20 EDT

L'ONU appelle à des négociations entre l'Irak et les Kurdes

Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé jeudi le gouvernement irakien et les dirigeants régionaux du Kurdistan à fixer un calendrier de négociation pour mettre fin à la crise déclenchée par le référendum sur l'indépendance kurde le mois dernier.

Le Conseil de sécurité a lancé cet appel après le rejet par Bagdad de l'offre des dirigeants kurdes irakiens. Ceux-ci proposaient de geler les résultats du référendum, où le oui à l'indépendance l'a largement emporté, et de tenir des pourparlers.

"Les membres du Conseil de sécurité ont noté que les gouvernements fédéral et régional avaient tous deux exprimé leur volonté d'engager un dialogue", a déclaré l'ambassadeur français à l'ONU, François Delattre, qui assure ce mois-ci la présidence du Conseil.

"Nous les encourageons à établir au plus vite un calendrier pour la tenue de ces discussions", a ajouté M. Delattre après la réunion.

Le Conseil de sécurité était réuni à huis clos à la demande de la France et de la Suède pour entendre un rapport de l'envoyé des Nations unies, Jan Kubis, sur la crise.

François Delattre a indiqué que les membres du Conseil étaient préoccupés par la montée des tensions et les violences qui ont été rapportées, et ont appelé les deux parties à s'abstenir d'utiliser la force.

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a rejeté l'offre kurde de gel des résultats du référendum et demandé l'annulation du scrutin du 25 septembre sur l'indépendance.

cml/jm/kal/leo