NOUVELLES
26/10/2017 02:56 EDT | Actualisé 26/10/2017 03:00 EDT

Irak: le "gel" du référendum kurde "insuffisant" (Ankara)

La Turquie a estimé jeudi que la proposition du Kurdistan irakien de geler le résultat de son référendum d'indépendance était "insuffisante", et appelé à "annuler" ce scrutin qui a suscité l'ire du président Recep Tayyip Erdogan.

"Le recul du (Kurdistan irakien) est un pas important, mais c'est insuffisant. Ce qu'il faut, c'est annuler ce référendum", a déclaré le chef de la diplomatie turque, Mevlüt Cavusoglu, lors d'une conférence de presse à Ankara.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le Kurdistan irakien avait proposé de "geler les résultats" de son référendum d'indépendance, à l'origine, depuis sa tenue il y a un mois, d'une crise majeure avec Bagdad.

Le Premier ministre irakien Haidar al-Abadi a affirmé jeudi qu'il accepterait "uniquement l'annulation du référendum".

La tenue du référendum a fortement tendu les rapports autrefois étroits entre la Turquie et le gouvernement régional du Kurdistan irakien (KRG), et réchauffé parallèlement les relations jusque-là glaciales entre Ankara et Bagdad.

Interrogé au sujet de la proposition de gel du référendum kurde, le Premier ministre turc Binali Yildirim a déclaré : "Quelle que soit la décision que le KRG prendra désormais, il est évident qu'elle ne produira pas les résultats permettant de réparer les dégâts causés".

M. Abadi a effectué mercredi un déplacement en Turquie où il a été reçu par MM. Erdogan et Yildirim. Les dirigeants ont convenu de renforcer la coopération turco-irakienne, notamment sur les plans sécuritaire et économique.

bur-gkg/lsb/lb