NOUVELLES
26/10/2017 03:51 EDT | Actualisé 26/10/2017 04:00 EDT

GB/Brexit : l'examen de la loi abrogeant le droit européen reprendra mi-novembre

Les débats reprendront le 14 novembre au Parlement britannique sur le projet de loi destiné à mettre fin à la suprématie du droit européen au Royaume-Uni dans le cadre du Brexit, dont l'examen avait été retardé, a annoncé le gouvernement britannique jeudi.

La loi de retrait de l'UE "commencera à être examiné en commission le mardi 14 novembre", a indiqué une porte-parole du ministère du Brexit dans un communiqué, précisant que près de 400 amendements ont été déposés.

Le projet de loi gouvernemental, un texte crucial dans le processus de sortie de l'Union européenne, avait été approuvé par un premier vote au Parlement britannique en septembre.

Mais son examen détaillé a pris du retard, que l'exécutif a justifié par la nécessité de prendre le temps d'étudier les nombreux amendements déposés.

De nombreux députés, issus notamment de la majorité conservatrice, ont dénoncé la méthode employée par le gouvernement, qui sollicite, avec cette loi, des pouvoirs exceptionnels afin de procéder lui-même aux lourdes modifications nécessaires pour transposer en partie la législation européenne dans le droit britannique.

Or, la Première ministre Theresa May ne dispose que d'une courte majorité au Parlement et ne peut se permettre une fronde de ses députés qui compromettrait l'adoption du projet de loi. Celui-ci doit permettre au Royaume-Uni de continuer à fonctionner normalement après la sortie de l'Union européenne, prévue le 29 mars 2019.

mpa/fb/mct