NOUVELLES
23/10/2017 23:49 EDT | Actualisé 24/10/2017 00:00 EDT

Thaïlande: le long règne du roi Bhumibol, incinéré jeudi

Le roi Bhumibol Adulyadej, qui était le plus ancien monarque en exercice au monde jusqu'à son décès en octobre 2016, a régné près de 70 ans. Voici les principaux faits marquants du règne de celui dont la crémation en grande pompe aura lieu jeudi:

--9 juin 1946: Bhumibol, âgé de 18 ans, monte sur le trône après la mort de son frère, tué dans des circonstances mystérieuses au palais.

--5 mai 1950: après avoir terminé ses études en Suisse, il revient en Thaïlande pour la cérémonie de couronnement, une semaine après son mariage.

--Octobre 1973: des centaines de personnes sont tuées lors de manifestations contre la dictature militaire. Le roi fait sa première intervention politique majeure, en demandant au Premier ministre de quitter le pays et en nommant plus tard un nouveau Premier ministre.

--Mai 1992: des centaines de milliers de manifestants pro-démocratie descendent dans les rues de Bangkok exigeant un retour à un régime civil. Des dizaines sont tués. Le roi convoque les généraux et les dirigeants pro-démocratie au palais, les admoneste et leur demande de se réconcilier, devant les caméras. Les massacres cessent et le Premier ministre accepte de démissionner.

--11 octobre 1997: le roi signe la 16e Constitution du pays, un grand pas vers des réformes politiques et plus de démocratie.

--19 septembre 2006: après des mois de manifestation et de paralysie du gouvernement, un coup d'Etat militaire sans effusion de sang évince le Premier ministre Thaksin Shinawatra, au moment où celui ci se trouvait à l'Assemblée générale de l'ONU. Quelques heures après, le meneur du coup d'Etat, le général Sonthi Boonyaratglin, rencontre le roi.

--Août 2009: Le roi fait un discours exceptionnel, diffusé à la télévision et la radio nationales, avertissant que le pays pourrait s'effondrer si les factions politiques ennemies ne se réconciliaient pas.

--Septembre 2009: le roi est admis à l'hôpital Siriraj de Bangkok, pour une infection pulmonaire.

--Avril-mai 2010: Bhumibol reste silencieux alors qu'une répression militaire contre les Chemises rouges pro-Thaksin fait plus de 90 morts et des centaines de blessés.

--Août 2013: le roi quitte l'hôpital et se rend dans son palais de la ville balnéaire de Hua Hin avec la reine Sirikit.

--Décembre 2013: il exhorte les Thaïlandais à travailler ensemble à "la stabilité" après des jours de violences en marge de manifestations visant à renverser la Première ministre Yingluck Shinawatra, la soeur de Thaksin.

--22 mai 2014: coup d'Etat militaire.

--Août 2014: Bhumibol est réadmis pour un mois à l'hôpital pour un contrôle. Il approuve formellement le chef de la junte Prayut Chan-O-Cha en tant que Premier ministre.

-3 octobre 2014: Il est opéré de la vésicule biliaire et reste ensuite six mois à l'hôpital.

--A partir de fin mai 2015, il est hospitalisé, et le restera jusqu'à sa mort, avec diverses infections.

--13 octobre 2016: annonce de sa mort, suivie de la prise de fonction de son fils, le prince Maha Vajiralongkorn.

--26 octobre 2017: crémation, plus d'un an après sa mort, comme le veut la tradition royale.

bur-dth/pg