NOUVELLES
24/10/2017 09:04 EDT | Actualisé 24/10/2017 09:20 EDT

Kenya: le garde du corps d'une juge de la Cour suprême blessé par balle

Le garde du corps et chauffeur de la juge de la Cour suprême kényane Philomena Mwilu, numéro 2 de la plus haute juridiction du pays, a été grièvement blessé par balle mardi à Nairobi, a-t-on appris de source policière.

Des témoins ont rapporté à la police qu'un homme circulant à moto était descendu de son véhicule et avait tiré plusieurs balles sur le policier, sur une artère très fréquentée de Nairobi. La juge Philomena Mwilu ne se trouvait pas avec son chauffeur au moment des faits.

"Nous avons ouvert une enquête et nous sommes à la recherche des criminels qui ont tiré sur le chauffeur" de la magistrate, a déclaré à la presse le chef de la police de Nairobi, Japheth Koome.

Les témoins interrogés par la police ont indiqué que l'assaillant s'était emparé de l'arme de service du policier, avant de prendre la fuite.

La victime a été admise aux urgences d'un hôpital tout proche et selon plusieurs sources policières, elle est grièvement blessée.

On ignorait mardi soir les motivations de l'auteur des coups de feu.

La juge Philomena Mwilu fait partie des juges de la Cour suprême qui avaient ordonné, le 1er septembre à la majorité, l'annulation de la réélection du président Uhuru Kenyatta lors du scrutin du 8 août.

La juge doit également siéger mercredi pour une audience cruciale, à moins de 24 heures de la nouvelle élection présidentielle, organisée après l'invalidation du premier scrutin: trois militants des droits de l'Homme demandent à la Cour suprême de reporter l'élection de jeudi, que le leader de l'opposition Raila Odinga a décidé de boycotter.

str/fal/lp/jh