NOUVELLES
24/10/2017 03:05 EDT | Actualisé 24/10/2017 03:21 EDT

Deux enfants seraient morts de faim en banlieue de Damas

BEYROUTH — Au moins deux enfants sont morts de faim en banlieue de Damas au cours des dernières semaines, selon des militants de l'opposition syrienne.

L'opposition ajoute que la pénurie de nourriture et de médicaments se fait de plus en plus criante dans les banlieues de la capitale contrôlées par les rebelles.

Les militants pointent du doigt le siège gouvernemental en place depuis quatre ans et l'avarice de commerçants locaux qui cacheraient la nourriture et les médicaments disponibles afin de faire grimper les prix.

La crise qui frappe le secteur de Ghouta se serait intensifiée depuis que les forces du régime se sont emparées des quartiers de Qaboun et de Barzeh, par où Ghouta était ravitaillée illicitement.

Aucune aide internationale n'est arrivée depuis un mois à Ghouta, où sont coincées des dizaines de milliers de personnes.