NOUVELLES
24/10/2017 08:24 EDT | Actualisé 24/10/2017 08:40 EDT

Criminalité en hausse en Afrique du Sud avec 52 meurtres par jour

Le taux de criminalité a augmenté de 1,8% au cours du dernier exercice budgétaire en Afrique du Sud avec 52 meurtres par jour, soit un total de plus de 19.000 morts en douze mois, selon des statistiques officielles publiées mardi.

La province du KwaZulu-Natal, dans l'est, touchée par la violence politique, a enregistré le plus grand nombre de meurtres, suivie du Gauteng, qui comprend Johannesburg et la capitale, Pretoria.

"Au cours des quatre derniers exercices budgétaires, les meurtres ont suivi une courbe à la hausse", a déclaré le ministre de la Police, Fikile Mbalula, préconisant une politique plus agressive.

Entre avril 2016 et mars 2017, 19.016 personnes ont été tuées, contre 18.673 au cours des douze mois précédents, a-t-il précisé en rendant compte des chiffres officiels devant le Parlement.

39.828 viols ont également été enregistrés, soit 109 par jour, en baisse sur les 41.503 de l'exercice précédent.

Le nombre de "carjackings", 16.717, a lui atteint un record en dix ans.

Le principal parti d'opposition, l'Alliance démocratique, a douté de la véracité de ces statistiques, se demandant si le taux de criminalité n'était pas supérieur. La police sud-africaine est en effet régulièrement accusée de sous-estimer le niveau de criminalité, bien que les autorités assurent qu'il est en baisse depuis la fin de l'apartheid en 1994.

sk/bgs/jlb/jh