NOUVELLES
23/10/2017 06:25 EDT | Actualisé 23/10/2017 06:40 EDT

L'ex-patronne du basket russe condamnée pour détournement de fonds

L'ancienne présidente de la Fédération russe de basket-ball (RBF), actuellement en fuite, a été condamnée lundi par un tribunal moscovite à quatre ans et demi de prison pour le détournement de 44 millions de roubles (652.000 euros).

Selon l'agence de presse R-Sport, le tribunal moscovite de Tchertanovski a condamné à quatre ans et demi de "colonie pénitentiaire à régime général" Ioulia Anikeïeva. Un mandat de recherche a été émis contre l'ancienne patronne du basket-ball russe, qui n'a pas pris part à son procès et reste introuvable.

Ioulia Anikeïeva n'avait pas voulu se présenter au tribunal car "elle avait compris qu'il était impossible d'espérer un jugement objectif", selon son avocat David Khetchiane, cité par R-Sport, indiquant vouloir faire appel.

Une comptable de la Fédération russe de basket-ball, Elena Silina, a pour sa part été condamnée à trois ans et demi de prison.

Selon l'accusation, Ioulia Anikeïeva aurait mis en place de février 2014 à août 2015 un système de faux contrats pour des prestations fictives avec des hommes de main qui lui remettaient ensuite l'argent détourné.

Un autre accusé, l'ancien directeur de la comptabilité de la RBF, est décédé en octobre 2016 durant l'enquête.

Ioulia Anikeïeva a été présidente de la RBF d'août 2013 à août 2015, quand elle a été remplacée par l'ancienne star de la NBA, Andreï Kirilenko. La RBF était alors secouée par des luttes internes qui avaient provoqué sa suspension par la Fédération internationale de basket-ball (Fiba).

En décembre 2015, la justice russe avait annoncé avoir lancé une enquête sur le détournement présumé de près de 20 millions de roubles (environ 250.000 euros) du budget de la fédération nationale de basketball (RBF).

tbm/gmo/glr