Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un homme se fait donner une contravention de 149 $ pour avoir chanté dans sa voiture

Les policiers auraient arrêté l'homme «pour avoir crié sur le domaine public».

Un résident de l'arrondissement Saint-Laurent chantait dans sa voiture en route vers l'épicerie lorsqu'il s'est fait arrêter par la police. Selon TVA Nouvelles, Taoufik Moalla s'est fait coincer par la police près de son domicile le 27 septembre dernier.

« Ils m'ont fait arrêter sur le bord de la route, je ne comprenais pas pourquoi. Après, ils ont inspecté mon véhicule et constaté que j'étais seul. Ils m'ont demandé si j'avais crié et j'ai répondu que non, je chantais Everybody Dance Now. J'étais entraîné par la musique, mais je ne chantais pas très fort», explique M. Moalla à TVA Nouvelles. Les policiers lui auraient alors donné une amende de 149 $ pour «avoir crié sur le domaine public».

Un des policiers du SPVM aurait dit que Moalla l'a dérangé avec son «cri». De plus, Moalla n'était pas sur le domaine public, mais plutôt dans sa voiture. «Je ne faisais rien de mal! Depuis quand chanter dans sa voiture est-il un crime? Depuis quand ma voiture est-elle considérée comme le domaine public? Si on suit cette logique, les gens qui célèbrent dans les rues après une victoire du Canadien devraient tous avoir des tickets», dit-il.

M. Moalla dit qu'il va contester cette contravention, qu'il juge comme un «manque de jugement» de la part des policiers.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.