NOUVELLES
22/10/2017 17:07 EDT | Actualisé 22/10/2017 17:20 EDT

MLS - Toronto finit la saison régulière avec un record

Toronto a établi un nouveau record de points dans le Championnat nord-américain de football (MLS) en terminant la saison régulière sur un nul (2-2) à Atlanta dimanche.

La franchise canadienne, battue en finale de l'édition 2016 du Championnat MLS par Seattle (0-0 a.p., 5 tab à 4), a totalisé 69 points, soit un de plus que le précédent record détenu depuis 1998 par le Los Angeles Galaxy.

Directement qualifiée pour le 2e tour, elle sera opposée en play-offs à l'équipe la moins bien classée en saison régulière ayant passé le 1er tour, entre Chicago (3e) opposé aux New York Red Bulls (6e), et Atlanta (4e) opposé à Columbus (5e).

Pour sa première saison en MLS, Atlanta qui a disputé sa dernière rencontre de saison régulière devant 71.874 spectateurs, participera en effet aux plays-offs.

New York City, entraîné par l'ancien international français Patrick Vieira, a terminé à la 2e place de la conférence Est après son nul (2-2) face à Columbus grâce à un doublé de David Villa.

New York City est l'autre équipe directement qualifié pour le 2e tour à l'Est et affrontera le vainqueur du 1er tour le mieux classé.

A l'Ouest, Portland a arraché la première place, devant le champion en titre Seattle, en battant Vancouver 2 à 1.

Le dernier billet pour les play-offs est revenu à San Jose qui a dominé 3 à 2 Minnesota.

Le 1er tour de la conférence Ouest opposera Kansas City (4e) et Houston (5e) d'un côté et Vancouver (3e) et San Jose (6e).

Los Angeles a terminé sa calamiteuse saison avec une nouvelle déroute sur le score de 5 à 1 à Dallas.

Le Français Michael Ciani avait pourtant ouvert la marque, sur une passe de son compatriote Romain Alessandrini dès la 2e minute, mais le Galaxy a bu la tasse et a perdu son gardien de but franco-sénégalais Clément Diop, sur exclusion (71).

La franchise la plus titrée de MLS, avec ses cinq sacres, a terminé à la 11e et dernière place de la conférence Ouest avec 32 points et seulement huit victoires en 34 matches.

Rare satisfaction de sa saison, Alessandrini, arrivé en janvier, a marqué 13 buts.

jr/dar