NOUVELLES
22/10/2017 04:59 EDT | Actualisé 22/10/2017 05:20 EDT

L'Indonésie dit que le chef de son armée s'est vu refuser l'entrée aux Etats-Unis

L'Indonésie a annoncé dimanche que le chef de ses forces armées, le général Gatot Nurmantyo, s'était vu refuser l'entrée aux Etats-Unis et a réclamé des explications à Washington.

Le général devait assister à une conférence à Washington sur la lutte contre l'extrémisme à l'invitation du général américain Joseph F. Dunford, chef d'état-major interarmées, mais il s'est vu interdire d'embarquer sur son vol de la compagnie Emirates samedi à Jakarta, selon l'armée indonésienne.

Le général s'est vu refuser l'accès par l'agence américaine chargée des douanes et de la protection des frontières, a indiqué le porte-parole de l'armée Brigjen Wuryanto, ajoutant que M. Nurmantyo avait décidé de ne pas participer à la conférence jusqu'à ce que la situation soit éclaircie.

"Peu avant le départ, le commandant des forces armées indonésiennes et son épouse ont été notifiés par la compagnie aérienne qu'ils n'étaient pas autorisés à entrer sur le territoire américain", a déclaré M. Wuryanto lors d'une conférence de presse.

L'ambassade indonésienne à Washington a envoyé une note au département d'Etat pour demander des éclaircissements, et la ministre indonésienne des Affaires étrangères Retno Marsudi a réclamé des explications auprès de l'ambassade américaine à Jakarta.

"L'ambassadeur (américain) ne se trouve pas actuellement à Jakarta donc nous avons demandé au chef adjoint de la mission à Jakarta de venir demain au ministère pour clarification", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Arrmanatha Nasir.

Dans un communiqué, l'ambassade américaine assure avoir été en contact avec les services du général à propos de cette affaire durant le week-end et travailler pour faciliter son voyage. L'ambassadeur américain Joseph Donovan a présenté ses excuses à Mme Marsudin ajoute-t-elle.

"L'ambassade américaine était et reste prête à faciliter le voyage du général aux Etats-Unis", selon le communiqué de l'ambassade, soulignant: "nous restons engagés envers notre partenariat stratégique avec l'Indonésie".

Depuis sa nomination en juillet 2015, le général Nurmantyo, dont le mandat s'achève en 2018 et qui aurait des ambitions politiques selon des analystes, s'est retrouvé au centre de plusieurs controverses.

En janvier, il avait suspendu toute coopération militaire avec l'Australie après la découverte de matériel de formation jugé irrespectueux à l'égard de l'Indonésie et ses forces armées. Il avait également ordonné le visionnage d'un film anti-communiste par les membres des forces armées.

hp/sm/lch/lpt