NOUVELLES
22/10/2017 17:26 EDT | Actualisé 22/10/2017 17:40 EDT

Argentine: le président Macri s'impose lors des législatives de mi-mandat

La coalition de centre-droit du président Mauricio Macri s'est imposée dimanche lors des législatives de mi-mandat en Argentine, selon des résultats officiels partiels.

La coalition Cambiemos (Changeons) arrive en tête dans 15 provinces sur 24, notamment dans les cinq provinces les plus importantes du pays (Capitale, Buenos Aires, Cordoba, Santa Fe, Mendoza), selon les résultats publiés peu avant 22h00 locales (01h00 GMT) par l'autorité électorale.

Dans la province de Buenos Aires, rassemblant près de 40% des électeurs du pays, le candidat de Cambiemos Esteban Bullrich totalisait 42,2% des voix devant la liste de Cristina Kirchner (36,3%), pratiquement assurée d'être élue sénatrice, après le dépouillement de près de 70% des bureaux de vote.

Un poste de sénatrice lui garantirait l'immunité parlementaire, alors qu'elle est inculpée dans plusieurs affaires de corruption.

Dans la capitale (51% contre 22% à la 2e liste), dans les provinces de Cordoba (48% contre 30%), Santa Fe (39% contre 25%) et Mendoza (46% contre 25%), les listes de la coalition gouvernementale sont plus largement en tête, selon la même source.

Les projections en sièges ne seront connues que lundi, mais le gouvernement est assuré de renforcer sa présence dans les deux chambres du Parlement.

La coalition de centre-droit, au pouvoir depuis décembre 2015, ne dispose actuellement que d'une majorité relative (87 sièges de députés sur 254, 15 sur 72 au Sénat), mais a réussi à gouverner grâce à des alliances avec d'autres forces politiques.

ap/ka/ctx