NOUVELLES
17/10/2017 08:27 EDT | Actualisé 17/10/2017 08:40 EDT

Solaire: une entreprise norvégienne signe un contrat de 2,5 mds EUR en Iran malgré Trump

Une entreprise norvégienne, Saga Energy, a signé mardi un contrat portant sur un investissement de 2,5 milliards d'euros en Iran pour la fourniture et l'installation de panneaux solaires destinés à produire 2 GW d'électricité dans ce pays, a constaté un journaliste de l'AFP.

"La Norvège est pleinement engagée en faveur de" l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 ayant permis l'ouverture de l'Iran aux investissements étrangers, a déclaré à l'AFP l'ambassadeur de Norvège en Iran, Lars Nordrum, en marge de la signature de l'accord, à sa résidence à Téhéran.

La signature du contrat a eu lieu quatre jours seulement après que le président américain Donald Trump eut annoncé son refus de certifier l'accord sur le nucléaire iranien, ouvrant une période de grande incertitude sur son sort.

Le contrat, signé entre Saga Energy et le groupe privé iranien Amin Energy Developpers, "est la preuve que nous prenons très au sérieux l'ouverture [de l'Iran], et nous verrons bientôt d'autres investissements" dans ce pays, a ajouté M. Nordrum.

Selon ses promoteurs, le projet est soutenu par un consortium d'investisseurs européens, publics et privés, et par une garantie de l'État iranien.

Les 2,5 milliards d'euros nécessaires à sa réalisation doivent être investis sur cinq ans, et les panneaux solaires installés en plusieurs endroits du centre désertique de l'Iran.

"Nous espérons construire une usine en Iran pour produire les panneaux solaires de façon à créer aussi des emplois" locaux, a déclaré Gaute Steinkopf, directeur du développement de Saga Energy.

"Je souhaite remercier la Norvège, qui a toujours compté parmi les meilleurs amis de l'Iran, pour cette occasion fantastique", a déclaré pour sa part Saeid Zakeri, chef du département des affaires internationales d'Amin Energy Group.

er-mj/feb