NOUVELLES
16/10/2017 23:34 EDT | Actualisé 16/10/2017 23:40 EDT

Quatre soldats turcs tués lundi dans le nord de l'Irak

Deux soldats turcs ont été tués lundi soir dans une embuscade attribuée au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak, portant à quatre le nombre de militaires turcs morts en une journée dans cette région, a annoncé mardi l'état-major.

Les deux soldats sont morts après le déclenchement lundi soir d'un engin explosif improvisé dans la région de Zab, dans le nord de l'Irak, selon un communiqué de l'état-major diffusé mardi matin. Deux autres militaires ont été blessés.

Ces morts portent à quatre le nombre de soldats turcs tués lundi le nord de l'Irak. L'armée turc avait en effet annoncé lundi que deux autres militaires avaient été tués et trois blessés, également dans une embuscade du PKK.

Le PKK livre depuis 1984 une sanglante guérilla en Turquie et dispose de bases arrières dans les zones montagneuses du nord de l'Irak.

Cette région est régulièrement bombardée par l'aviation d'Ankara et les forces de sécurité turques y font parfois des incursions.

Au total, seize membres du PKK ont été tués dans des ripostes de l'armée turque, ajoute le communiqué.

Ces affrontements surviennent alors que le nord de l'Irak est soumis à de fortes tensions après la tenue le mois dernier d'un référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien, largement décrié par Ankara et Bagdad.

Les incidents de lundi ont eu lieu hors de la région autonome du Kurdistan.

lsb/ezz/ia