NOUVELLES
17/10/2017 19:38 EDT | Actualisé 17/10/2017 20:00 EDT

NBA - Cleveland crucifie Boston, le calvaire d'Hayward

Cleveland est venu à bout de Boston 102 à 99 mardi lors du coup d'envoi de la saison 2017-18 du Championnat NBA marqué par la terrible blessure de l'une des recrues-vedette des Celtics, Gordon Hayward.

Les Cavaliers ont maîtrisé Boston comme en finale de la conférence Est en mai dernier.

Mais alors que tout le monde attendait avec impatience les retrouvailles entre les anciens coéquipiers LeBron James et Kyrie Irving, cette rencontre a pris un tour dramatique après seulement six minutes de jeu.

Hayward, l'un des joueurs les plus convoités de l'intersaison, s'est gravement blessé à la cheville gauche dès son premier match officiel sous le maillot vert des Celtics.

Alors qu'il tentait de reprendre une passe d'Irving pour un dunk et que James s'est interposé pour l'empêcher de marquer, Hayward, 27 ans, est retombé lourdement sur sa jambe gauche avec la cheville pliée dans un angle improbable.

L'incident a plongé ses coéquipiers et les joueurs de Cleveland, ainsi que les spectateurs, dans la plus grande stupeur.

Hayward qui a quitté cet été Utah, son équipe depuis ses débuts NBA en 2010, et signé un contrat de 128 millions de dollars sur quatre ans avec les Celtics, est resté pendant de longues minutes allongé sur le parquet, le temps que sa jambe soit immobilisée et qu'il soit hissé sur une civière.

- James le sauveur -

Ses coéquipiers ainsi que les joueurs de Cleveland, LeBron James en tête, sont venus tour à tour le rassurer, l'encourager et faire part de leur soutien, avant qu'il ne regagne les vestiaires sous les applaudissements des spectateurs de la Quicken Loans Arena.

Après la rencontre, son entraîneur Brad Stevens a indiqué qu'il souffrait d'une double fracture avec luxation du tibia et de le cheville.

La durée de son indisponibilité n'était pas encore connue.

Les Celtics ont sans surprise eu du mal à reprendre leurs esprits et ont rallié les vestiaires avec un défit de 16 points (54-38), mais ils ont redressé la tête en fin de 3e période et durant le 4e quart-temps pour mener de trois points (98-95) à une minute de la sirène.

Mais "King James" qui a disputé les sept dernières finales NBA, a sauvé son équipe avec un dunk et un panier à trois points pour finir la rencontre avec 29 points, 16 rebonds et 9 passes décisives.

"On a gagné, mais on a encore beaucoup de travail qui nous attend", a prévenu la superstar de la NBA après avoir donné à la fin de la rencontre, une accolade à Irving qui, lassé d'être dans l'ombre de "King James", a quitté Cleveland pour Boston.

jr/lab