NOUVELLES
17/10/2017 08:14 EDT | Actualisé 17/10/2017 08:20 EDT

Le référendum kurde, seul responsable de l'intervention militaire de Bagdad (président)

Le président irakien Fouad Massoum a fait porter mardi lors d'une allocution télévisée la responsabilité de l'intervention militaire de Bagdad sur le référendum d'indépendance initié par le président de la région autonome Massoud Barzani.

"La tenue du référendum d'indépendance du Kurdistan a créé des différends dangereux entre le gouvernement central et le gouvernement du Kurdistan et a eu pour résultat la restauration du contrôle des forces de sécurité fédérales à Kirkouk", a dit M. Massoum, lui-même Kurde, mais appartenant au parti rival de celui de M. Barzani.

Le 25 septembre, les autorités kurdes avaient organisé cette consultation, en dépit d'un vote du Parlement à Bagdad la déclarant contraire à la Constitution. Le "oui" l'avait sans surprise emporté avec 92% des voix.

"Nous avons inlassablement essayé et nous n'avons pas ménagé nos efforts pour résoudre ou au moins atténuer la dangereuse crise qui a éclaté entre le gouvernement central et le gouvernement du Kurdistan en raison de l'obstination de ce dernier à tenir ce référendum de façon unilatérale", a ajouté M. Massoum.

sbh/sk/vl