NOUVELLES
17/10/2017 10:08 EDT | Actualisé 17/10/2017 10:20 EDT

Irak: le référendum d'indépendance kurde "fait partie du passé" (Premier ministre)

Le référendum d'indépendance kurde est "terminé et fait désormais partie du passé", de même que "son résultat", a affirmé mardi le Premier ministre irakien Haider al-Abadi.

M. Abadi avait fait de l'abandon du résultat de cette consultation --une victoire massive du "oui"-- une condition préalable à l'ouverture d'un dialogue avec la région autonome du Kurdistan irakien, avant de lancer dimanche les opérations militaires pour restaurer l'autorité du pouvoir central dans les zones disputées du pays.

"L'autorité centrale doit s'imposer partout en Irak (...) je veux être juste avec tous les citoyens", a-t-il ajouté, "ce n'est pas juste que l'autorité centrale soit présente à Bassora, Salaheddine et Mossoul et qu'elle ne le soit pas au Kurdistan".

Il a en outre appelé au dialogue sur la base du "partenariat au sein du même pays". "Nous devons nous entendre dans le cadre de la Constitution (...) il y a eu de mauvaises pratiques par le passé, nous voulons corriger ces pratiques qui nous ont mené là où nous en sommes".

ak/sbh/feb