NOUVELLES
17/10/2017 05:54 EDT | Actualisé 17/10/2017 06:10 EDT

Des milliers d'autres Rohingyas fuient vers le Bangladesh

COX BAZAR, Bangladesh — Des milliers d'autres Rohingyas musulmans ont pris le chemin du Bangladesh pour échapper à la violence et à la persécution, gonflant les rangs des quelque 500 000 personnes qui ont déjà trouvé refuge dans ce pays, révèlent des témoins et des images filmées par l'ONU.

Des images tournées lundi par un drone du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) montrent des milliers de Rohingyas qui suivent un sentier étroit le long d'un ruisseau en crue dans la région de Palong Khali, dans le sud du Bangladesh. La queue de réfugiés s'étire sur plusieurs kilomètres.

Des témoins rapportent une nouvelle vague de réfugiés depuis la fin de semaine. Un photographe de l'Associated Press a vu mardi des milliers de personnes qui attendaient pour traverser la frontière. Plusieurs ont raconté avoir passé la nuit dans des rizières boueuses après avoir été bloqués par les gardes bangladais.

À Genève mardi, un porte-parole de l'UNHCR, Andrej Mahecic, a dit qu'entre 10 000 et 15 000 Rohingyas ont fui depuis dimanche soir, gonflant le total de réfugiés à près de 585 000 depuis le 25 août.

Plusieurs des nouveaux réfugiés ont raconté avoir pris la route après l'incendie de leur village. M. Mahecic a dit que des coups de feu sont toujours entendus du côté birman de la frontière.

Les nouveaux réfugiés ont aussi dit avoir été attaqués par l'armée birmane et des foules de bouddhistes en colère. L'ONU a décrit la situation comme un «exemple classique de nettoyage ethnique».

Lundi, le commandant en chef des forces birmanes a accusé les Rohingyas d'avoir maltraité les bouddhistes dans l'État de Rakhine avec l'aide d'organisations internationales comme l'ONU.