NOUVELLES
17/10/2017 10:59 EDT | Actualisé 17/10/2017 13:13 EDT

Des manifestants s'invitent avant une réunion des propriétaires de la NFL

NEW YORK — Des manifestations ont précédé l'ouverture des réunions annuelles d'automne de la NFL, où les propriétaires et les joueurs cherchent une façon d'aborder les problèmes sociaux alors que l'emphase est mise sur les protestations pendant l'hymne national.

Le propriétaire des Cowboys de Dallas, Jerry Jones, s'est retrouvé devant deux personnes dans le hall de l'hôtel de Manhattan où les propriétaires se réunissent. Les manifestants lui ont crié des propos au sujet de la suprématie blanche alors que Jones était entouré de gardes du corps. Jones s'est arrêté pour écouter mais il n'a rien dit, et les manifestants ont été pacifiquement repoussés.

À l'extérieur de l'hôtel, une douzaine de partisans de Black Lives Matter New York — un mouvement militant afro-américain — ont organisé un rassemblement visant à soutenir les joueurs pour avoir pris la parole — en particulier l'ancien quart des 49ers Colin Kaepernick pour s'être agenouillé lors de l'hymne national l'an dernier pour protester contre l'injustice raciale en Amérique.

Un groupe de propriétaires et de joueurs se sont réunis aux quartiers généraux de la ligue, mardi matin. Parmi les sujets abordés, l'amélioration des tribunes des joueurs pour parler des questions sociales et la politique de la ligue qui suggère mais n'oblige pas les joueurs à se tenir debout pendant l'hymne national.