NOUVELLES
17/10/2017 10:31 EDT | Actualisé 17/10/2017 13:14 EDT

Des attaques menées par les talibans font au moins 74 morts en Afghanistan

KABOUL — Les talibans ont mené une série d'attaques à travers l'Afghanistan mardi, faisant au moins 74 morts dans des installations de la police et du gouvernement, ont indiqué des responsables.

Parmi les victimes figure un chef provincial de la police. Des dizaines de personnes ont aussi été blessées, tant des policiers que des civils.

Le ministre adjoint de l'Intérieur, Murad Ali Murad, a affirmé qu'il s'agissait de «la plus vaste attaque terroriste de l'année».

Lors d'une conférence de presse à Kaboul, M. Murad a annoncé que les attentats dans les provinces de Ghazni et de Paktia avaient tué 71 personnes.

Dans la province de Paktia, dans le sud du pays, 41 personnes — 21 policiers et 20 civils — ont perdu la vie lorsque les talibans ont visé un camp de la police dans la capitale provinciale de Gardez avec deux véhicules piégés. Parmi les blessés figurent 48 policiers et 110 civils.

Le chef provincial de la police, Toryalai Abdyani, a été tué dans cette attaque, a précisé M. Murad.

Dans un communiqué publié plus tôt mardi, le ministère de l'Intérieur avait indiqué qu'après l'explosion des deux véhicules piégés à Gardez, cinq kamikazes avaient tenté d'attaquer le camp de la police, mais avaient été abattus par les forces de sécurité afghanes.

Un porte-parole du ministère de la Santé, Waheed Majroo, a déclaré que l'hôpital de Gardez avait reçu au moins 130 personnes blessées dans l'attentat.

Une attaque qui a duré neuf heures

Dans la province de Ghazni, également dans le sud du pays, les insurgés ont attaqué des installations des forces de sécurité dans le district d'Andar avec un véhicule piégé. Au moins 25 policiers et cinq civils ont été tués, selon M. Murad. Quinze personnes ont aussi été blessées, dont dix policiers, a-t-il ajouté.

Arif Noori, porte-parole du gouverneur de la province de Ghazni, a rapporté que l'attaque avait duré neuf heures. Lorsque les assaillants ont enfin été neutralisés, les corps de 13 combattants talibans ont été découverts au sol, a indiqué M. Noori.

Dans la province de Farah, dans l'ouest, trois talibans ont attaqué un bâtiment du gouvernement dans le district de Shibkho, tuant au moins trois policiers, a annoncé le chef local de la police, Abdul Maruf Fulad.

Les talibans ont revendiqué la responsabilité des trois attentats.

Malgré ce lourd bilan, le ministre adjoint de l'Intérieur a affirmé que les forces afghanes étaient persuadées de «leur capacité à combattre les terroristes et à les éliminer de l'Afghanistan».

Plus tard mardi, un responsable afghan a annoncé qu'une frappe menée par un drone avait tué 35 combattants talibans dans l'est du pays, près de la frontière avec le Pakistan.