NOUVELLES
17/10/2017 08:22 EDT | Actualisé 17/10/2017 09:43 EDT

Chris Froome pourrait être défié par Tom Dumoulin au prochain Tour de France

PARIS — Le champion en titre Chris Froome peut s'attendre à une opposition encore plus relevée du Néerlandais Tom Dumoulin au prochain Tour de France.

Froome y sera en quête d'une cinquième victoire qui lui permettrait de rejoindre dans les annales le Belge Eddy Merckx, les Français Jacques Anquetil et Bernard Hinault ainsi que l'Espagnol Miguel Indurain.

Froome et Dumoulin ont remporté les trois Grands Tours cette année, Froome ajoutant la Vuelta espagnole à son palmarès et Dumoulin le Giro d'Italie.

La 105e édition du Tour propose un contre-la-montre de 31 kilomètres au Pays basque lors de l'avant-dernière étape. Froome est un spécialiste de l'exercice, mais Dumoulin est le champion du monde en titre.

Froome, âgé de 32 ans, est encore à son apogée, alors que Dumoulin, 26 ans, s'en approche.

«Un bras de fer entre Chris Froome et Tom Dumoulin, deux cyclistes aux qualités similaires, ne me déplairait pas. Cela forcerait l'un des deux à essayer quelque chose de différent pour surprendre l'autre, a déclaré le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme. Nous sommes à la recherche d'une nouvelle génération qui veut divertir. Je pense que si  Froome est face à Dumoulin, ils voudront le faire. Ils feront plus ou moins jeu égal dans les contre-la-montre. Ça promet d'être très excitant.»

La départ de la course sera donné le 7 juillet — une semaine plus tard que d'habitude en raison de la Coupe du monde de football en Russie — et commence par une étape sur le plat de 195 kilomètres pour les sprinters de Noirmoutier à Fontenay-le-Comte en Vendée, sur la côte atlantique.

Avec le retour d'un contre-la-montre absent des deux dernières éditions, l'équipe Sky de Froome sera confiante de créer des écarts de temps dès la 3e étape — un itinéraire de 35 kilomètres commençant et se terminant à Cholet dans l'ouest de la France. Mais Sky fera face à une compétition relevée, car l'équipe Sunweb de Dumoulin est la championne du monde en titre du contre-la-montre par équipes.

Le parcours du Tour, qui suivra le sens des aiguilles d'une montre, comprend 25 ascensions en montagne — se classant de la catégorie 2 relativement difficile à la catégorie 1 et la redoutable hors catégorie (non classifiée). Onze se trouvent dans les Alpes, quatre dans la région du Massif central et 10 dans les Pyrénées.

«C'est un énorme défi et un Tour de France qui touche à tous les aspects du cyclisme, a déclaré Froome, qui a remporté les trois dernières éditions et celle de 2013. Je ne m'attendais à rien de moins de la part des organisateurs.»

Le Tour offre également plus de bonifications en temps lors des étapes sur le plat au fil des 3329 kilomètres de la course.

Les choses sérieuses commencent à partir de la 10e étape, la première de trois journées consécutives d'ascensions alpines éprouvantes. Mais les organisateurs ont précédé le tout d'une neuvième étape ardue qui pourrait brasser les cartes. Elle mènera les coureurs sur une portion dangereuse de 15 secteurs pavés: le plus grand nombre depuis le Tour de 1980, avec près de 22 kilomètres au total.

«Ce sera une course sous haute tension», a déclaré Froome.

Les pavés de Roubaix pourraient peut-être déranger Froome, bien que Prudhomme estime que le coureur britannique peut gérer n'importe quelle situation.

«Nous avons constaté que Chris Froome a une vaste gamme d'habiletés beaucoup plus grande que les gens ont cru, a déclaré Prudhomme. Il est intelligent et travaille dur. Il trouve toujours une façon différente de continuer à gagner.»

Même si Froome aura 33 ans lors du Tour de l'année prochaine, Prudhomme pense qu'il peut encore s'améliorer.

«Je ne pense pas que nous ayons vu tout ce que Froome a encore à offrir», a déclaré Prudhomme.

Les pavés sont suivis d'une journée de repos, le 16 juillet, et Froome aura tout intérêt à en tirer le meilleur parti car les Alpes commencent brutalement le lendemain.

La 10e étape comporte quatre ascensions difficiles sur une distance de 159 kilomètres entre Annecy et Le Grand Bornand. Elles comprennent la redoutable montée du plateau des Glières, présentée pour la première fois.

«Six kilomètres à 11,2 pour cent de moyenne, c'est monumental», a commenté Prudhomme.

La troisième journée dans les Alpes commence par le Col de la Madeleine, puis la Croix de Fer et se termine par l'ascension de l'Alpe d'Huez: trois des cols les plus connus du Tour.

«L'Alpe d'Huez sera l'étape reine, a déclaré Froome, le décrivant comme le plus dur. Ce sera un très gros défi.»

Dumoulin n'est pas dans la même classe que Froome comme grimpeur, mais il n'est pas facile à larguer. Il devra toutefois demeurer avec Froome dans les Pyrénées s'il veut préserver ses chances de victoire.

Trois journées difficiles d'ascension dans les Pyrénées débutent avec la 16e étape, le 24 juillet: un parcours intimidant de 218 kilomètres entre Carcassonne et Bagnères de Luchon qui suit la deuxième journée de repos.

La 17e étape est courte avec seulement 65 kilomètres mais cruelle, avec trois dures montées consécutives, complétées par une attaque du Col de Portet. La 19e étape compte quatre ascensions et se termine par une descente potentiellement dangereuse de 20 kilomètres pour tester la concentration des coureurs fatigués.

Le coureur le plus frais et dispo après cela aura la meilleure occasion de défier Froome lors du contre-la-montre.

La classique de 21 étapes se termine par sa traditionnelle procession sur les Champs-Elysées.