NOUVELLES
17/10/2017 10:51 EDT | Actualisé 17/10/2017 11:00 EDT

C1/Paris SG - Emery: "On ne pense pas du tout à Marseille" avant Anderlecht

Le Paris SG n'a "pas du tout" la tête au "Clasico" de Ligue 1 à Marseille dimanche, avant le déplacement, en grand favori, à Anderlecht mercredi en Ligue des champions, a assuré mardi l'entraîneur parisien Unai Emery, qui veut "tout gagner" cette saison.

Q: Des observateurs estiment qu'Anderlecht est moins fort que Dijon que vous venez de battre en Ligue 1 (2-1). Ce sera donc facile face aux Belges ?

RE: "Non. On a beaucoup de respect pour toutes les équipes. Si cette équipe est en Ligue des champions, c'est qu'elle l'a mérité. Anderlecht a une grande réputation en Europe. Anderlecht, c'est un nom. Certes, ce club n'a pas bien débuté la C1 et le Championnat de Belgique. Mais ils sont chez eux et ils vont pousser. Le Sporting vient en outre de changer de coach. Cela peut jouer. A nous d'avoir du respect et de bien préparer ce match pour nous présenter à 100%".

Q: Que redoutez-vous côté anderlechtois ?

R: "C'est une équipe qui peut joueur selon différents styles. Qui aime la profondeur. Il y a des joueurs qui ont de belles capacités."

Q: Le "Clasico" à Marseille, dimanche pour l'affiche de la Ligue 1, ne va-t-il pas trotter dans la tête des joueurs ?

R: "Non, pas du tout. Nous prenons match après match. Privilégier une compétition à ce stade de la saison, ce ne serait pas très intelligent. Le +Clasico+ face à l'OM, on y pensera après".

Q: Vous sentez-vous attendus en Europe comme vous l'êtes en France ?

R: "On ne peut jamais se relâcher. Nous voulons faire une grande saison. Tout gagner. Championnat, Ligue des champions. Donc demain, nous voulons réaliser un match complet. Montrer notre force".

Q: L'entraîneur d'Anderlecht vous qualifie de "meilleure équipe du monde" et se demande comment vous prendre des points...

R: "J'ai entendu qu'il veut prendre la possession du ballon. Mais nous voulons aussi la possession et mettre la pression sur l'adversaire. Nous n'allons pas changer notre style. Il faudra se méfier de leurs longs ballons. Anderlecht est capable de belles combinaisons. Nous nous y sommes préparés".

Propos recueillis en conférence de presse.

bnl/ah

SOCIETE GENERALE