NOUVELLES
17/10/2017 14:18 EDT | Actualisé 17/10/2017 14:40 EDT

C1 - Le Real et Tottenham font match nul, les gardiens font fort

Entre le Real Madrid et Tottenham, les gardiens ont veillé au grain! Hugo Lloris et Keylor Navas ont préservé le nul (1-1) mardi dans un choc emballant de la 3e journée de Ligue des champions, reportant au match retour la bataille pour la tête du groupe.

Au stade Santiago-Bernabeu, les folles parades du Français Lloris et du Costaricien Navas ont écoeuré les attaquants adverses. Et les deux portiers ne pouvaient de toute façon rien faire sur les deux buts: un but contre son camp du Français Raphaël Varane (28e) puis un penalty généreux transformé par Cristiano Ronaldo pour égaliser en faveur des doubles champions d'Europe en titre (43e).

Ce match nul maintient l'égalité parfaite au sommet de la poule H, le Real et Tottenham comptant chacun 7 points en trois journées avec la même différence de buts. Et comme Dortmund (1 pt) n'a pu faire mieux qu'un nul (1-1) sur le même score à Nicosie (1 pt), la première place du groupe devrait se jouer à Wembley le 1er novembre.

"A ce niveau de football, c'est une belle sensation d'obtenir un bon nul", a savouré Lloris, désigné homme du match par l'UEFA. "Ce genre de match à Bernabeu, si tu veux prendre quelque chose, un point, une victoire, il faut que le gardien contribue à ça parce qu'en face, il n'y a que des très très grands joueurs."

- 'Petite finale' -

L'entraîneur madrilène Zinédine Zidane avait donné une envergure particulière à ce match, qualifié de "petite finale" du groupe. Surtout, le technicien français, sourire malicieux en coin, avait dit voir dans cette rencontre un bon test de la compétitivité du Championnat d'Espagne face aux prétentions anglaises.

La première période a été très enlevée entre un Real maître du ballon et un Tottenham regroupé derrière et rapide en contre-attaque.

La défense madrilène en a souffert. Il a fallu un Navas providentiel pour s'interposer sur une tête brûlante d'Harry Kane (19e) ou un tir rasant d'Aurier (29e).

Et sur un centre du même Aurier, face à la pression de Kane, Varane a fini par dévier malencontreusement le ballon dans sa propre cage (28e).

Mené au score, le Real a bénéficié d'un petit coup de pouce du destin: alors que l'arbitre n'avait pas osé siffler penalty en faveur de Fernando Llorente (20e), il a en revanche sifflé pour un léger coup d'Aurier sur le tibia de Toni Kroos, et Cristiano Ronaldo a transformé en force sur la droite de Lloris (43e).

- Lloris spectaculaire -

Un but mérité pour le quadruple Ballon d'Or portugais, qui avait trouvé le poteau de la tête en début de match (5e). Au passage, c'est son 5e but dans cette C1, le 111e de sa carrière, ce qui lui permet de rejoindre Kane (5 buts) au sommet des buteurs de l'édition 2017-2018.

La seconde période a davantage penché en faveur du Real. Mais Lloris, capitaine des "Spurs", a été impérial.

Lloris a sorti un arrêt spectaculaire, du pied, sur une tête à bout portant de son compatriote Karim Benzema (54e). Puis il a écoeuré Ronaldo, claquant une frappe puissante hors de la lucarne (63e) avant de se coucher sur un tir du Portugais, qui venait de réussir un grand pont (65e).

A l'autre bout du terrain, Navas n'était pas en reste: il a gagné un duel brûlant avec Kane, lancé seul dans la surface (71e), puis devant Christian Eriksen (73e).

"Lloris et notre gardien (Navas) ont arrêté tous les deux les 3 ou 4 tirs les plus importants. Ca ne me surprend pas, Lloris a fait le match qu'il avait à faire", a résumé Zidane, fataliste.

jed/ah/ps