NOUVELLES
17/10/2017 14:02 EDT | Actualisé 17/10/2017 14:20 EDT

C1 - Dortmund voit la qualification s'éloigner face à l'Apoel Nicosie

Le Borussia Dortmund a grandement hypothéqué ses chances de qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en concédant le match nul (1-1) mardi chez l'Apoel Nicosie.

A l'issue de la 3e journée du groupe H, le leader du championnat d'Allemagne se retrouve à six points de Tottenham et du Real Madrid, qui se sont neutralisés sur le même score au Santiago Bernabeu.

Malgré une nette possession de balle (66%), Dortmund n'est pas parvenu à concrétiser sa domination territoriale face à une équipe chypriote qui avait pourtant encaissé un double coup dur en perdant sur blessure son avant-centre Igor De Camargo et son gardien Boy Waterman au cours du premier acte.

"Ca va être très difficile de nous qualifier (pour le prochain tour de la C1) au vu du match nul à Madrid. Mais même avec une victoire, cela aurait été compliqué, a concédé l'entraîneur du Borussia, Peter Bosz.

Dortmund s'est fait surprendre à l'heure de jeu (1-0, 61e) par l'international béninois Mickaël Poté, entré en cours de match, après une grosse erreur de relance de son gardien suisse Roman Bürki.

Mais la joie des 18.000 spectateurs du GSP Stadium a été de courte durée. Cinq minutes après le but des Chypriotes, la formation allemande a égalisé grâce à son défenseur grec Sokratis Papastathopoulos, qui a repris de la tête un centre lobé de Götze à la suite d'un corner vite joué (1-1, 67e).

Les Allemands ont ensuite mis la pression sur le but adverse, s'exposant toutefois à des contre-attaques dangereuses. Leur star Pierre-Emerick Aubameyang a failli avoir le dernier mot dans les ultimes instants du temps additionnel quand son tir de près après un centre de Pulisic a échoué sur le poteau.

"C'est vrai que nous aurions dû l'emporter. Nous avons bien commencé, nous avons mis la pression mais avec une telle défense adverse, il nous était très difficile de marquer", a analysé Peter Bosz.

Venu chez l'adversaire a priori le plus abordable du groupe H pour se rassurer, le club de la Ruhr, qui restait sur sa première défaite de la saison ce weekend en Bundesliga, repart plutôt avec des doutes.

Il lui faudra gagner, avec ou sans la manière, dans deux semaines face au même adversaire, pour au moins croire à la 3 place synonyme qualification pour les 16e de finale de la Ligue Europa.

cmk-bpe/ps