NOUVELLES
10/10/2017 08:48 EDT | Actualisé 10/10/2017 09:01 EDT

Première visite de Jagmeet Singh au Lac-Saint-Jean

ALMA, Qc — «Je ne suis pas ici pour tenter de convaincre les gens d'accepter mon turban et ma barbe», a répété mardi le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, en visite au Lac-Saint-Jean.

Élu à la tête du NPD il y a dix jours, le nouveau chef de confession sikhe est arrivé à Alma lundi soir pour épauler sa candidate Gisèle Dallaire en vue de l'élection partielle du 23 octobre.

Sa journée a débuté par une tournée des médias et une conférence de presse lors de laquelle il a essuyé de nombreuses questions sur son turban et son kirpan. M. Singh a affirmé que les Québécois étaient ouverts, progressistes et qu'il partageait les mêmes valeurs.

Le porte-à-porte au centre-ville d'Alma qui était à l'horaire la veille a été remplacé par une tournée d'organismes et d'entreprises en après-midi.

Jagmeet Singh n'est pas le seul chef de parti qui courtisera les électeurs de la circonscription de Lac-Saint-Jean cette semaine. Événement militant, tournée des médias, conférence de presse, porte-à-porte et dégustation de tarte au bleuet: un horaire chargé pour une visite qui durera moins de 24 heures.

Il s'agit d'une première visite dans une région du Québec située à l'extérieur de Montréal pour celui qui porte le turban et le kirpan. Un sondage de la firme Angus Reid révélait vendredi que seulement un Québécois sur deux voterait pour quelqu'un qui porte ce type de signes religieux.

La chef du Bloc québécois, Martine Ouellet, prêtera également main-forte à son candidat Marc Maltais jeudi et vendredi tandis que le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, passera les journées de jeudi, vendredi et samedi au Lac-Saint-Jean pour faire campagne avec son candidat Rémy Leclerc. Les conservateurs espèrent pouvoir garder l'ancienne circonscription de Denis Lebel.

Le premier ministre Justin Trudeau n'est pas attendu avant la semaine prochaine puisqu'il passera les prochains jours à Washington et à Mexico alors que s'amorcera la quatrième ronde de négociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA).

Renouveau du Bloc québécois?

Le Bloc québécois pourrait refaire une percée au Lac-Saint-Jean, croit le député péquiste Alexandre Cloutier, qui a donné mardi son appui au candidat bloquiste Marc Maltais pour l'élection partielle dans Lac-Saint-Jean.

Le Bloc québécois est dirigé par Martine Ouellet, l'ancienne rivale d'Alexandre Cloutier durant les deux dernières courses à la direction du Parti québécois.

Marc Maltais, un syndicaliste, pourrait également obtenir l'appui dès mardi soir des 650 travailleurs de l'usine de Rio Tinto Alcan à Alma qui se réuniront en assemblée spéciale pour en discuter. M. Maltais s'était fait connaître du grand public en défendant les travailleurs de cette usine lors du lock-out en 2012.

Lors de l'élection fédérale de 2015, le Bloc québécois et le Parti libéral avaient chacun récolté 18,4 pour cent des voix dans cette circonscription, loin derrière le conservateur Denis Lebel avec 33,3 pour cent et la néo-démocrate Gisèle Dallaire, qui avait obtenu 28,5 pour cent des suffrages.