NOUVELLES
10/10/2017 14:07 EDT | Actualisé 10/10/2017 14:20 EDT

Mondial-2018/Qualif. - France: "Le sentiment du travail qui a été fait" (Deschamps)

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a "le sentiment du travail qui a été fait" après la qualification des Bleus pour le Mondial-2018, à la suite de la victoire contre le Belarus (2-1), mardi au Stade de France, à Saint-Denis (nord de Paris).

Q: Quel est votre sentiment après cette qualification?

R: "J'ai le sentiment du travail qui a été fait. Evidemment, je suis très content pour les joueurs, ils le méritent, l'ensemble de mon staff aussi. On avait un objectif de se qualifier directement, ça n'a pas été simple, mais devoir accompli. On finit premier, on clôture par une victoire, et voir ce Stade de France bien plein, avec cette ambiance, pouvoir donner ce plaisir aux gens: c'est aussi ça, le foot".

Q: Avez-vous l'objectif de remporter la Coupe du monde?

R: "Non, on va y aller pour faire de la balade, comme d'habitude (ironique). Quand on commence une compétition, on a l'ambition d'aller le plus loin possible. Aujourd'hui, il y a des nations qui ont de l'avance, au moins deux (nations) européennes et une sud-américaine. Elles ont enchaîné de grandes compétitions, ont plus d'expérience. Tout ce qu'on a vécu dans ces qualifications servira pour les jeunes et les moins jeunes, sur les plans individuel et collectif".

Q: Qu'est-ce qui vous a plu et déplu dans votre équipe sur cette phase de qualifications?

R: "Ce qui m'a plu: ce qu'on est capable de faire par séquence est de très bonne qualité. L'état d'esprit du groupe, même s'il évolue, il y en a qui entrent et sortent (mais) il y a un fil conducteur dans un groupe intéressant, un groupe de qualité et à l'écoute. Ce qui m'a moins plu: dans nombre de matches, on a eu des occasions et on n'a pas fait mal à l'adversaire. On a laissé des points, avec le nul au Belarus (0-0 lors de la 1e journée), pas idéal pour commencer, la défaite en Suède (2-1), qui l'a relancée dans la lutte pour la première place, et la contre-performance du 0-0 face au Luxembourg".

Propos recueillis en conférence de presse

ybl/ama