NOUVELLES
10/10/2017 04:02 EDT | Actualisé 10/10/2017 04:20 EDT

Israël: Liban et Syrie, "un seul front" en cas de guerre (ministre israélien)

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a prévenu mardi que dans le cas d'une nouvelle guerre à la frontière nord d'Israël, son pays ferait face à "un seul front" englobant le Liban et la Syrie.

"Lors de la prochaine guerre au nord du pays, le Liban ne constituera pas le seul front. Il n'y a désormais plus qu'un seul front nord composé du Liban, de la Syrie, du Hezbollah, du régime de Bachar al-Assad et de tous ceux qui aident son régime", a affirmé le ministre cité dans un communiqué.

Lors de la dernière guerre au Liban en 2006, Israël avait lancé une offensive contre le Hezbollah libanais, allié de l'Iran, ennemi numéro un d'Israël.

Depuis le déclenchement de la guerre civile en 2011 en Syrie, dont le Hezbollah est partie prenante au côté du régime de Bachar al-Assad, Israël a effectué une centaine de raids aériens en Syrie contre des convois transportant des armes destinées au Hezbollah, a révélé en août le général Amir Eshel, ancien chef de l'aviation.

Pour M. Lieberman, l'armée libanaise a perdu "son indépendance et est devenue une partie intégrante du Hezbollah, qui lui donne ses ordres".

Les dirigeants israéliens ont à de nombreuses reprises menacé de s'en prendre dans le cas d'une guerre non seulement au Hezbollah, mais aussi à l'armée libanaise. Israël menace aussi de s'en prendre aux infrastructures civiles au Liban, comme cela a d'ailleurs été le cas par le passé.

Selon l'armée israélienne, le Hezbollah dispose de plus de 100.000 roquettes et missiles dont certains peuvent atteindre pratiquement tout le territoire israélien.

Le ministre de la Défense a également évoqué le scénario d'un affrontement simultané dans le nord et au sud, avec le mouvement palestinien Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza. Le Hamas est également soutenu par l'Iran.

"La bataille se déroulera sur les fronts nord et sud. Il n'y a plus de guerre sur un seul front, c'est notre hypothèse de base et c'est ce à quoi notre armée se prépare", a dit M. Lieberman.

Israël a mené trois guerres contre le Hamas depuis 2008.

Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, Israël suit avec la plus grande attention l'évolution de la situation chez son voisin. Il veille à ne pas être entraîné dans le conflit, tout en se réservant le droit de frapper ponctuellement.

Israël et la Syrie sont techniquement toujours en état de guerre.

jlr/lal/feb