NOUVELLES
10/10/2017 11:25 EDT | Actualisé 10/10/2017 11:40 EDT

Argentine - Mario Ledesma de retour au pays, à la tête des Jaguars

Après une longue carrière en France, puis en Australie, l'ancien talonneur international Mario Ledesma retourne en Argentine, un vieux rêve, pour entraîner les Jaguars, la franchise de Super Rugby.

"Depuis que j'ai commencé à entraîner, mon objectif était de revenir un jour entraîner en Argentine. Je suis ému de revenir ici", a-t-il déclaré mardi lors d'une conférence de presse au siège de l'Union argentine de rugby (UAR).

L'Argentin sera à son poste à compter de 2018, une première expérience en tant qu'entraîneur en chef pour Ledesma (84 sélections entre 1996 et 2011).

Il aura comme adjoint Nicolas Fernandez Miranda, ancien demi de mêlée international, a annoncé Fernando Rizzi, le secrétaire de l'UAR.

Ledesma, 44 ans, quittera son poste auprès des Wallabies le 21 octobre, après la rencontre face à la Nouvelle-Zélande à Brisbane, dernière manche de la Bledisloe Cup, trophée mis en jeu chaque année entre les deux pays.

Comme joueur, il a joué à Narbonne (2001-2003), Castres (2003-2005) mais surtout à Clermont (2005-2011), décrochant en 2010 le premier titre de champion de France du club auvergnat.

Il a commencé sa carrière sur le bord du terrain au Stade Français (2011-2012) avec l'Australien Michael Cheika, avant de travailler à Montpellier (2012-2014) avec Fabien Galthié.

Ledesma avait rejoint l'encadrement de l'Australie comme "docteur mêlée" avant la Coupe du monde 2015 après avoir déjà été l'adjoint du sélectionneur, Michael Cheika, aux Waratahs depuis début 2015.

"Je veux que les gens soient fiers des Jaguars, qu'ils disent: +ces types, ils sont comme ça, c'est l'équipe qui travaille le plus, et ils ne reculeront pas+".

"Je suis convaincu que nous pourrons faire de très bonnes choses avec ce groupe spectaculaire de joueurs", a dit Fernandez Miranda.

Les Jaguars ont gagné onze matches sur trente disputés depuis leur admission en 2016 dans le Super Rugby, le championnat des provinces de l'hémisphère Sud, dont 7 lors de l'édition 2017.

Faute d'avoir pu intégrer le Tournoi des Six nations, l'Argentine a misé sur l'hémisphère sud pour développer son rugby. Les Pumas, la sélection nationale, disputent le Rugby Championship depuis 2012, mais cette saison, ils ont accumulé six défaites en six matches face à la Nouvelle-Zélande, l'Australie et l'Afrique du sud.

Jusqu'ici, seuls les joueurs évoluant pour les Jaguars sont sélectionnables avec les Pumas, mais une réforme pourrait intervenir dans la perspective du Mondial-2019, ce qui permettrait à des joueurs comme Juan Imhoff (Racing) ou Facundo Isa (Toulon) de porter à nouveau le maillot de la sélection.

bur-ap/tup/syd