NOUVELLES
06/10/2017 00:37 EDT | Actualisé 06/10/2017 01:00 EDT

Pour Manuel Valls, l'indépendance de la Catalogne serait "une folie"

Une proclamation d'indépendance de la Catalogne serait "une folie", a estimé vendredi l'ancien Premier ministre français Manuel Valls pour qui les Européens doivent dire aux dirigeants catalans que dans pareil cas, ils ne seront pas membres de l'Union européenne.

"Oui, ce serait une folie", a répondu l'ancien Premier ministre, natif de Barcelone, sur la chaîne BFMTV, interrogé sur le souhait du gouvernement séparatiste de Carles Puigdemont de proclamer l'indépendance de la plus riche région d'Espagne.

"La force de l'Espagne c'est d'avoir de grandes régions comme la Catalogne et le Pays basque. Et la force de la Catalogne et du Pays basque, c'est d'être dans un des vieux Etats-nations de l'Europe. Il n'y en a pas beaucoup. Il y a l'Angleterre, il y a l'Espagne et il y a la France", a développé M. Valls.

"Défaire l'Espagne, c'est-à-dire un Etat-nation (...), c'est défaire l'Europe. Et si on ouvre la boîte de Pandore, demain c'est le Pays basque, et après c'est le Pays basque français, et après c'est l'Italie du Nord, et après c'est la guerre", a jugé le député.

"Je trouve que l'Europe et les dirigeants européens devraient parler de ce qui se passe en Espagne, pas pour être des intermédiaires, mais pour dire ça n'est pas possible".

"Il ne peut pas y avoir d'indépendance pour la Catalogne. Il faut dire aux indépendantistes: si vous voulez sortir, en plus, vous ne serez pas dans l'UE, il n'y aura pas d'euro", a prôné l'ancien chef du gouvernement.

"C'est un débat fondamental pour nous, Européens". "L'Europe, c'est une fédération d'Etats-nations, ce n'est pas une fédération de régions et de villes !", a-t-il insisté.

bpa/chr/mw/cr