NOUVELLES
05/10/2017 15:35 EDT | Actualisé 05/10/2017 21:30 EDT

Un ex-joueur de Bishop's blessé à la tête conclut une entente à l'amiable

Un ancien joueur de football de l'Université Bishop's à Sherbrooke ayant subi des dommages physiques et psychologiques permanents à la suite d'une blessure sévère à la tête infligée durant une partie a conclu une entente à l'amiable avec l'établissement.

Kevin Kwasny, de Winnipeg, cherchait à obtenir 13,7 millions $ en dommages de l'université anglophone dans une poursuite qui devait faire l'objet d'un procès à partir de jeudi, à Montréal.

Jamie Kagan, l'un des avocats de la famille, a dit jeudi par communiqué que Kevin Kwasny et sa famille étaient satisfaits de l'entente.

Me Kagan a ajouté qu'ils avaient hâte d'obtenir une thérapie additionnelle pour le jeune homme dans l'espoir d'«améliorer son état le plus possible».

Les détails de l'entente à l'amiable avec l'université n'ont pas été dévoilés.

L'entente a été conclue sans aucune admission de responsabilité, indique le communiqué conjoint de l'équipe d'avocats de la famille et de l'université.

«Nous nous réjouissons du fait que Kevin aura les ressources nécessaires pour le soutenir», a dit le directeur de l'université, Michael Goldbloom.

Selon la poursuite, Kevin Kwasny, qui avait 21 ans au moment des faits en 2011, aurait dit à son entraîneur après avoir reçu un coup qu'il se sentait étourdi, avait la vision brouillée et se sentait comme s'il s'était «fait sonner».

La poursuite alléguait qu'il s'était fait dire de retourner sur le jeu, où il s'est fait frapper de nouveau et a subi une blessure au cerveau.

Me Kagan avait déjà dit que le jeune homme avait été dans le coma pendant des mois et qu'il avait désormais besoin de soins particuliers tous les jours.