NOUVELLES
05/10/2017 05:23 EDT | Actualisé 05/10/2017 05:40 EDT

Trois soldats des forces spéciales américaines tués au Niger (officiel)

Trois soldats américains et un membre d'une "nation partenaire" ont été tués au Niger au cours d'une opération anti-terroriste, a confirmé jeudi le commandement militaire américain en charge de l'Afrique (Africom).

Deux autres soldats américains ont été blessés au cours de cette opération et ont été transportés en Allemagne dans l'hôpital militaire américain de Landstuhl où ils se trouvent dans un "état stable". La nationalité du 4e militaire tué dans l'opération n'a pas été précisée par Africom.

L'attaque s'est produite à quelque 200 kilomètres au nord de Niamey, dans le sud-ouest du Niger, a précisé le commandement américain dans un communiqué, soit près de la frontière avec le Mali, où des groupes jihadistes opèrent.

Les militaires tués n'ont pas été identifiés mais des informations de presse avancent qu'il s'agit de "bérets verts", des membres des forces spéciales de l'armée américaine envoyés au Niger pour former l'armée locale.

"Les forces américaines sont au Niger pour entraîner et aider à la sécurité des forces armées nigériennes, dans leurs efforts pour lutter contre les groupes extrémistes violents dans la région", a précisé Africom dans son communiqué.

pmh-elc/vog