NOUVELLES
04/10/2017 21:39 EDT | Actualisé 04/10/2017 22:13 EDT

Les Diamondbacks viennent à bout des Rockies et l'emportent 11-8

PHÉNIX — Le releveur Archie Bradley a claqué un triple de deux points en septième manche et les Diamondbacks de l'Arizona ont tenu le coup pour vaincre les Rockies du Colorado 11-8, mercredi soir, lors du match éliminatoire de la Nationale.

Paul Goldschmidt a frappé une longue balle de trois points et les Diamondbacks ont pris les devants 6-0 en troisième manche avant que le partant Zack Greinke éprouve des ennuis. Les Rockies sont venus de l'arrière et ils ont réduit l'écart à 8-7 grâce à des circuits consécutifs de Nolan Arenado et Trevor Story contre Bradley, en huitième manche.

A.J. Pollock a permis aux Diamondbacks de respirer en cognant un triple de deux points contre le stoppeur des Rockies Greg Holland.

«Après le match d'aujourd'hui, je crois que j'ai maintenant tout vu, a affirmé le gérant des Diamondbacks, Torey Lovullo. C'était une partie incroyable.»

Les Diamondbacks accèdent aux séries de sections de la Nationale et ils affronteront les Dodgers de Los Angeles. Les Diamondbacks ont remporté les six derniers duels entre les deux formations. La première partie aura lieu vendredi.

Grâce à leurs quatre triples, les Diamondbacks sont devenus la première équipe depuis les Americans de Boston, en 1903, à en frapper autant lors d'une rencontre éliminatoire.

Ce fut une soirée folle dans le désert alors que ces deux rivaux de la section Ouest de la Nationale ont laissé parler leurs bâtons. Daniel Descalso a claqué une longue balle pour les Diamondbacks et Ketel Marte a réussi deux triples.

«Nous savons à quel point les Rockies sont difficiles à battre, nous les affrontons souvent, a fait valoir Goldschmidt. Chaque fois que nous inscrivions un point, nous nous disions qu'il fallait en ajouter d'autres.»

Bradley, un releveur excentrique ayant placé une balle en lieu sûr en quatre apparitions au marbre cette saison, a envoyé une offrande de Pat Neshek loin au champ centre-droit après deux retraits en septième manche. Il s'agissait du premier triple frappé par un releveur dans l'histoire des séries.

Alors qu'il voyait son meilleur releveur contourner le deuxième coussin, Lovullo s'est dit qu'il aurait pu s'arrêter.

Mais ce n'est pas le style de Bradley.

«Ce n'est pas qui je suis, a mentionné Bradley. Je ne connais pas d'autres façons de jouer alors je voulais courir le plus vite possible jusqu'à ce qu'on me dise d'arrêter.»

Bradley a ensuite concédé deux circuits en solo avant de se ressaisir pour obtenir les deux retraits de la huitième manche alors que les Diamondbacks s'accrochaient à une avance d'un point.

Le stoppeur des Diamondbacks Fernando Rodney a alloué un point en neuvième manche avant de confirmer la victoire de sa troupe.

Jonathan Lucroy a cogné deux doubles, il a marqué deux points et il en a produit un pour les Rockies, qui prenaient part à un premier match éliminatoire depuis 2009.

«Dès le début, les écluses ont été ouvertes, a observé le gérant des Rockies, Bud Black. Par la suite, ce fut une véritable guerre de poids lourds.»

Jake Lamb a égalé un record des Diamondbacks en séries en frappant quatre simples et il est venu croiser le marbre à trois reprises.

Marte est quant à lui devenu le premier frappeur depuis Mariano Duncan, en 1993, à réussir deux triples dans un même match en séries.