NOUVELLES
05/10/2017 06:21 EDT | Actualisé 05/10/2017 06:43 EDT

Les autorités enquêtent sur une possible tentative d'explosion à Paris

PARIS — Les autorités parisiennes enquêtent sur une possible tentative de faire exploser des camions remplis de ciment appartenant à une entreprise soupçonnée d'avoir conclu des ententes avec des extrémistes de Daech (groupe extrémiste État islamique) en Syrie.

Un représentant de la police a indiqué que six bidons d'essence et ce qui pourrait être un détonateur ont été trouvés, jeudi, sous des camions du cimentier LafargeHolcim, dans le nord-est de Paris. Personne n'a été arrêté, rien n'a explosé et il n'y a eu aucun blessé.

Le bureau du procureur de Paris a ouvert une enquête criminelle sur une tentative présumée de causer un incendie, selon un responsable judiciaire. Aucune de ces sources n'était autorisée à être nommée publiquement.

Le dossier n'a pas été remis aux agents de contre-terrorisme. On ignore pour l'instant si un lien existe entre ce dossier et une enquête en cours sur les activités de LafargeHolcim en Syrie pendant la guerre civile.

Le cimentier franco-suisse n'a pas voulu commenter.