NOUVELLES
05/10/2017 07:44 EDT | Actualisé 05/10/2017 21:31 EDT

Le président du Comité olympique brésilien Carlos Nuzman a été arrêté

RIO DE JANEIRO — Le président du Comité olympique brésilien a été arrêté jeudi alors qu'il fait l'objet d'une enquête pour corruption. Nuzman est soupçonné d'avoir acheté des votes pour amener les JO à Rio de Janeiro.

Carlos Nuzman, qui est aussi membre honoraire du Comité international olympique, a été interrogé par les autorité brésiliennes et françaises le mois dernier. Ils prétendent qu'il a été au coeur d'un détournement de 2 millions $ US vers Lamine Diack, un ex-membre du CIO du Sénégal, qui a aidé à assurer des votes pour Rio de Janeiro en vue de l'élection de 2009.

Jeudi, la police a indiqué que Nuzman serait détenu puisque les enquêteurs ont découvert qu'il avait tenté de nuire à leur enquête en tentant de régulariser certains avoirs acquis avec de l'argent sale. Environ deux semaines après son interrogatoire initial, Nuzman a modifié sa déclaration d'impôts pour ajouter environ 600 000 $ de revenus, selon le mandat d'arrestation.

Les enquêteurs ont également saisi une clef qu'ils croient reliée à un coffre-fort en Suisse, qui contiendrait de l'or.

À ses 10 dernières années à la tête du comité brésilien, son avoir net a crû de 457 pour cent, selon les enquêteurs.

Leonardo Gryner, le directeur des opérations du comité organisateur des Jeux de Rio, a également été arrêté jeudi.

Les autorités brésiliennes ont déclaré que les tractations pour gagner le vote pour les JO 2016 s'apparentaient à une organisation criminelle. Nuzman, 75 ans, a été le personnage clé de la candidature brésilienne.

Par communiqué, le CIO a dit offrir sa pleine collaboration aux autorités, tout en poursuivant sa propre enquête.