NOUVELLES
26/09/2017 12:48 EDT | Actualisé 26/09/2017 13:00 EDT

Ligue des champions - Naples se relance face à Feyenoord

Malgré des imprécisions défensives récurrentes, Naples a bien réagi après sa défaite inaugurale face au Shakhtar Donetsk en battant facilement le Feyenoord Rotterdam (3-1) mardi lors de la 2e journée du groupe F de la Ligue des champions.

La courte victoire de Manchester City face au Shakhtar (2-0) dans l'autre match de la poule confirme le pronostic selon lequel il y aura un match à trois dans ce groupe, les Ukrainiens se révélant coriaces.

Feyenoord de son côté aura bien du mal à se mêler à la course s'il ne règle pas ses problèmes défensifs, dont Naples a bien profité mardi au Stade San Paolo.

Sur chacun des trois buts inscrits par les hommes de Maurizio Sarri, l'arrière-garde néerlandaise est en effet coupable d'une grosse erreur.

C'est d'abord Insigne qui a profité d'une relance approximative d'Amrabat pour ouvrir la marque (7e). D'une passe latérale complètement ratée, Diks a ensuite offert le 2-0 à Mertens (49e) et le troisième but signé Callejon (70e) vient encore d'un ballon perdu par les Néerlandais plein axe à 35 mètres de leur but.

Mais tout n'a pas été parfait non plus côté napolitain, avec là aussi quelques largesses défensives, illustrées par le but encaissé dans le temps additionnel, signé Amrabat (90+3), et par le penalty concédé par Ghoulam et repoussé par Reina (68).

Au total, les co-leaders de Serie A ont sans doute concédé trop d'occasions pour une équipe de ce calibre, 8e de finaliste la saison dernière et qui vise au moins aussi bien cette saison.

La grosse colère de Maurizio Sarri au coup de sifflet final confirme que les Napolitains ont besoin de resserrer les boulons derrière. Mais avec une attaque aussi redoutable, ils font du chemin.

stt/sk