NOUVELLES
26/09/2017 12:35 EDT | Actualisé 26/09/2017 15:32 EDT

La projection d'un film aux prix d'entrée jugés discriminatoires est annulée

VICTORIA — Les protestations à l'endroit d'un cinéaste qui souhaitait exiger un prix d'entrée plus élevé pour les hommes blancs ont mené un théâtre de Victoria à annuler la projection du film.

Le président de Blue Bridge Theatre Society, Evan Roberts, a indiqué que le théâtre annulerait son contrat de location avec Shiraz Higgins de Made You Look Media, pour la projection du film «Building the Room».

Shiraz Higgins a utilisé le faux nom de Sid Mohammed lorsqu'il a annoncé l'instauration d'une échelle de prix pour réclamer aux hommes blancs un prix d'entrée allant jusqu'à 20 $, tandis que d'autres n'auraient à débourser que 10 $, selon le pouvoir d'achat des groupes d'individus.

M. Roberts a indiqué que Blue Bridge Theatre Society ne croyait en aucune forme de prix discriminatoire.

Il a ajouté que le contrat avait été annulé parce que M. Higgins avait enfreint les conditions de location en dévoilant l'échelle de prix sans en avoir informé l'entreprise et, donc, sans avoir obtenu son consentement.

Par communiqué, M. Roberts a déclaré que l'entreprise regrettait les impacts de la décision sur les artistes du film, mais qu'elle ne pouvait appuyer ce qu'elle voit comme des actions irresponsables.

«Faire cette annonce sans en avoir informé (la société) ni en avoir obtenu le consentement a provoqué une tempête de réactions négatives ciblant M. Higgins et (la Blue Bridge Theatre Society)», lit-on dans le communiqué.

Shiraz Higgins, 27 ans, a admis la semaine dernière qu'il se sentait «bête» d'avoir utilisé un faux nom pour promouvoir ce qu'il considère comme une échelle de prix juste, mais il craignait que les réactions ne portent atteinte à sa sécurité.

Bien qu'il ait finalement réduit à 15 $ le prix pour les hommes blancs, M. Higgins a défendu son concept, indiquant qu'il représentait «une pièce importante d'une conversation qui se tient actuellement dans la société».

Il a ajouté que des femmes lui avaient dit qu'elles payaient davantage que les hommes pour des biens et services, comme des coupes de cheveux ou des produits hygiéniques et cosmétiques.

«Building the Room», un film de 70 minutes de style documentaire, s'intéresse aux humoristes qui présentent des spectacles. Il devait être projeté jeudi soir à Victoria.