NOUVELLES
25/09/2017 23:09 EDT | Actualisé 25/09/2017 23:20 EDT

Inde: Modi promet d'électrifier tous les foyers d'ici fin 2018

Le Premier ministre indien Narendra Modi a promis d'électrifier tous les foyers de son pays d'ici fin 2018, une annonce vue comme une manière de courtiser des votes malgré le ralentissement de l'économie.

Ce projet de 2,07 milliards d'euros a pour ambition d'apporter le courant aux 40 millions de foyers qui n'en bénéficiaient pas encore directement, sur les 250 millions de foyers que compte l'Inde.

"25% des gens vivent au XVIIIe siècle. Le gouvernement électrifiera chaque foyer, que ce soit dans un village, une ville ou une région reculée", a déclaré le dirigeant nationaliste hindou lors d'un discours lundi soir.

"Le rattachement au réseau électrique sera gratuit", a-t-il ajouté, en fixant à ses services la date butoir de décembre 2018.

Les analystes politiques interprètent cette initiative comme une manière pour Narendra Modi de renforcer sa popularité dans les zones rurales, où vivent deux Indiens sur trois, dans la perspective des élections législatives de 2019.

Le Premier ministre est arrivé au pouvoir en 2014 sur la promesse d'une croissance forte mais se retrouve confronté à un ralentissement économique.

La croissance du géant démographique d'Asie du Sud est tombée à 5,7% en glissement annuel sur le trimestre avril-juin, soit son plus bas niveau depuis trois ans.

L'investissement privé n'arrive pas à décoller, en raison des difficultés d'emprunt auprès de banques tétanisées par des créances toxiques, à quoi se sont ajoutés les deux chocs successifs en quelques mois de la démonétisation et de l'entrée en vigueur d'une TVA harmonisée.

Se posant en champion des masses, Narendra Modi a plusieurs fois mis en avant dans son discours lundi soir l'amélioration du "bien-être des pauvres" découlant des initiatives de son gouvernement comme l'électrification.

Cette dernière annonce complète l'une de ses promesses de 2015, qui était d'apporter l'électricité aux 18.452 villages qui en étaient privés. Selon les statistiques officielles, environ 3.000 d'entre eux restent à être traités.

Cependant, un village électrifié ne signifie pas nécessairement que tous ses habitants ont accès à l'énergie directement chez eux.

bb/tw/amd/ole