NOUVELLES
26/09/2017 14:01 EDT | Actualisé 26/09/2017 14:20 EDT

C1 - Monaco-Porto: déclarations

Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco):

"L'explication (de cette défaite) est facile. Porto a été meilleur que nous, notamment au niveau de l'agressivité offensive et défensive. Porto a eu une grande capacité à gagner les duels offensifs et défensifs, et a pris l'ascendant sur les transitions offensives et les contre-attaques. Porto a joué de façon plus juste, avec plus d'agressivité dans les duels, notamment après le premier but car ils ont fermé les espaces et nous avons toujours eu des difficultés. Porto ne nous a jamais laissé jouer et a été supérieur dans les duels en en remportant 80%. Ensuite, ils sont sortis deux ou trois fois. Cela a été rare, mais à chaque fois très dangereux. Quant à nous, nous avons manqué d'agressivité, de vitesse, d'attention, de réaction. On a un point. Il reste quatre matches. Notre objectif est de nous qualifier. On a besoin d'être plus attentif le prochain match, qu'il faudra gagner. Mais ce groupe est très équilibré, avec des équipes costaudes, fortes au niveau de l'intensité et de l'agressivité. (concernant la titularisation de Diakhaby et son remplacement à la mi-temps) On a pris la décision de jouer avec des joueurs rapides pour prendre la profondeur. Parce qu'on savait que Porto allait presser au milieu. On avait besoin de quelqu'un pour gagner les duels."

Sergio Conceiçao (entraîneur de Porto):

"Cela a été un match très bien préparé stratégiquement. Nous avons bien densifié l'axe et on a bloqué la dynamique offensive de Monaco. On a fait un match consistant. Le résultat est positif car les joueurs ont bien travaillé. Le mérite leur revient totalement, contre une équipe très forte avec un très bon entraîneur. On n'était pas la pire équipe d'Europe après notre défaite contre Besiktas. On n'est pas la meilleure après cette victoire. Mais on a fait la démonstration qu'on était de retour en Europe. Je remercie les supporteurs aussi. Parfois, en fermant les yeux, j'aurais pu me croire à domicile. Nous sommes conscients de nos limites en terme de quantité d'effectif. A nous d'être intelligents et créatifs dans notre gestion de l'effectif pour être compétitif au Portugal et en Europe."

cb/sk