NOUVELLES
26/09/2017 13:09 EDT | Actualisé 26/09/2017 13:20 EDT

C1: Liverpool rate encore une belle occasion malgré un but de Coutinho

Liverpool, qui s'est créé de nombreuses occasions très nettes notamment lors des dernières minutes, a été de nouveau tenu en échec, à Moscou par le Spartak (1-1), mardi, lors de la 2e journée de Ligue des champions, après le 2-2 inaugural à Anfield.

Au cours d'une première période dominée par Liverpool, ce sont pourtant les Russes qui ont ouvert la marque à la suite d'un coup franc sifflé pour une faute de Philippe Coutinho sur Aleksandr Samedov. Le tir du Brésilien Fernando est passé au-dessus du mur pour retomber à l'intérieur des buts de Loris Karius, légèrement mal placé (23e).

Mais la joie des quelque 40.000 spectateurs de l'Otkrytie Arena n'a duré que huit minutes puisque Coutinho, Brésilien lui aussi, a égalisé pour Liverpool. Une égalisation tout à fait méritée dans la mesure où les Reds avaient auparavant marqué, de la tête, par l'intermédiaire de Sadio Mané, en grande forme, avant de voir leur but refusé pour un hors jeu préalable.

Juste avant la pause, Liverpool avait une belle occasion de prendre l'avantage mais, là encore, l'arbitre avait sifflé un hors-jeu.

En seconde période, Liverpool s'est créé un grand nombre d'occasions de but par Mané, Roberto Firmino et surtout Mohamed Salah qui a raté la balle de match avec une tête de près repoussée par le gardien russe (90+5).

Les Reds ont tout intérêt à soigner leur déplacement à Maribor, le plus faible adversaire du groupe sur le papier, le 17 octobre, s'ils ne veulent pas laisser échapper Séville.

Liverpool, brillant en Championnat d'Angleterre (3 victoires, deux nuls, une seule défaite à Manchester City) et en barrages de la C1 contre Hoffenheim, avait un peu manqué ses retrouvailles avec la Ligue des champions (depuis 2014) en ayant été tenu en échec à Anfield par le Séville FC (2-2).

thw/sk/mca