NOUVELLES
25/09/2017 04:02 EDT | Actualisé 25/09/2017 08:28 EDT

Shinzo Abe appelle les Japonais aux urnes pour un scrutin anticipé

TOKYO — Le premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé lundi la tenue d'une élection anticipée, le mois prochain, pour la chambre basse du parlement.

M. Abe a déclaré en conférence de presse que la chambre de 475 sièges sera dissoute jeudi, après trois mois de congé estival. Le scrutin aura lieu le 22 octobre.

M. Abe semble vouloir profiter d'une hausse de sa popularité et de la désorganisation des partis d'opposition pour consolider son emprise sur le pouvoir.

Les analystes prédisent que son Parti libéral-démocrate conservera sa majorité, mais qu'il pourrait perdre la majorité des deux tiers qu'il détient avec son partenaire de coalition, le parti Komei.

Les appuis à M. Abe et son parti se chiffrent aujourd'hui à environ 50 pour cent, après avoir plongé sous les 30 pour cent cet été dans la foulée d'allégations selon lesquelles M. Abe serait intervenu en faveur d'un ami qui voulait fonder une nouvelle école vétérinaire. Ses appuis ont pris du mieux après le congédiement de ministres impopulaires, dont celui de la Défense.

La gouverneure de la région de Tokyo, Yuriko Koike, a annoncé lundi la création d'un nouveau parti politique, Espoir, auquel se sont rapidement ralliés plusieurs politiciens bien en vue et qui pourrait venir brouiller les cartes. Mme Koike a dit que sa formation conservatrice militera notamment en faveur de la transparence du gouvernement, des droits des femmes et l'élimination de l'énergie nucléaire.