NOUVELLES
25/09/2017 08:27 EDT | Actualisé 25/09/2017 08:27 EDT

Myanmar: trois fosses communes auraient été découvertes dans le Rakhine

RANGOON, Myanmar — Les autorités birmanes ont annoncé lundi la découverte d'au moins trois fosses communes dans l'État de Rakhine.

Ces fosses contiendraient les restes d'au moins 45 Hindous — hommes, femmes et enfants — qui auraient été massacrés par des insurgés musulmans.

Deux fosses découvertes dimanche contiendraient 20 femmes et huit hommes, selon un officier de la police frontalière du Myanmar. Six des hommes seraient des garçons de moins de dix ans.

Une troisième fosse trouvée lundi 200 mètres plus loin contiendrait les restes de 17 villageois hindous.

La police pointe du doigt les insurgés de l'Armée du salut des rohingya de l'Arakan (ARSA). Les forces de sécurité affirment qu'une centaine d'Hindous sont portés disparus depuis que l'ARSA a attaqué au moins 30 positions de la police le 25 août.

Les représailles lancées par les forces birmanes après ces attaques ont chassé des centaines de milliers de Rohingyas vers le Bangladesh.

Les corps auraient été trouvés dans le village de Yebawkya, dans le comté de Maungdaw, qui a été frappé de plein fouet par la violence.