NOUVELLES
25/09/2017 08:22 EDT | Actualisé 25/09/2017 08:40 EDT

Les Bourses européennes prudentes face aux incertitudes en Allemagne

Les Bourses européennes ont été marquées par la prudence lundi, inquiètes de l'absence de majorité claire autour de la chancelière Angela Merkel à l'issue des élections en Allemagne.

Angela Merkel a certes remporté un quatrième mandat, mais elle sort affaiblie par un score décevant et la percée historique de la droite nationaliste, qui rend compliquée la formation d'une nouvelle majorité.

La chancelière "va maintenant chercher à former une coalition, probablement avec les Libéraux du FDP et les Verts mais elle est encore plus en position de faiblesse que précédemment", a souligné Tim Stevenson, directeur Actions Européennes de Janus Henderson Investors

A court terme, cela crée "une situation bien incertaine", a-t-il poursuivi.

"Des questions perdurent sur certains dossiers européens cruciaux", selon lui, et alors même que "le président français Emmanuel Macron a besoin du soutien de l'Allemagne pour revitaliser les économies européennes, il n'est pas sûr que certains des partenaires de Mme Merkel soient partants".

L'Eurostoxx 50 a reculé de 0,10%

A Paris, le CAC 40 a fini en léger repli (-0,27%), cédant 14,16 points à 5.267,13 points, dans un volume d'échanges faible de 2,6 milliards d'euros.

L'indice FTSE-100 de Londres a terminé en légère baisse (-0,13%), perdant 9,35 points à 7.301,29 points, lesté par le recul des valeurs minières et financières.

A Francfort, la Bourse a été circonspecte après les incertitudes nées des résultats des élections allemandes: l'indice vedette Dax a fini quasi stable (0,02%) à 12.594,81 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a grignoté 0,06% à 25.633,62 points.

bur/nas/jpr/sg