NOUVELLES
25/09/2017 02:50 EDT | Actualisé 25/09/2017 03:00 EDT

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d'Irak

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de la frontière terrestre avec cette région d'Irak et menacé de stopper ses exportations pétrolières via la Turquie.

"Cette semaine, des mesures seront prises. Les entrées et sorties (à la frontière) seront fermées", a déclaré M. Erdogan lors d'un colloque à Istanbul, ajoutant que l'exportation du pétrole du Kurdistan irakien cessera une fois que la Turquie aura "fermé les vannes".

sjw-ezz/lsb/cr